Maroc Telecom distribue 84% de ses gains

Le secteur des télécoms, incarné par la valeur phare, Maroc Telecom, enregistre un taux de distribution élevé à  84,4% malgré la baisse de 14% du dividende global à  servir par l’opérateur à  ses actionnaires.

Le secteur des télécoms, incarné par la valeur phare, Maroc Telecom, enregistre un taux de distribution élevé à 84,4% malgré la baisse de 14% du dividende global à servir par l’opérateur à ses actionnaires. Un dividende qui n’est pas dopé par un effort exceptionnel comme en 2003 (près de 46%). Mais qui vient étancher la soif de cash des deux actionnaires de référence : Vivendi, qui cherche toujours à réduire son endettement et effacer les séquelles de l’ère Messier, et l’Etat marocain qui a de plus en plus de difficultés ces dernières années à contenir ses déficits budgétaires. Aussi, avec un D/Y de 5,8%, l’opérateur est l’une des rares valeurs de la Bourse de Casablanca qui affiche la double tunique de valeur de croissance et de rendement .