Maroc Leasing : 61% de performance en huit mois et des ratios boursiers toujours intéressants

Maroc Leasing affiche l’une des meilleures performances boursières réalisées depuis le début de l’année. Son cours a atteint le 30 août 580 DH, soit une hausse de 61% par rapport à  fin 2009.

Maroc Leasing affiche l’une des meilleures performances boursières réalisées depuis le début de l’année. Son cours a atteint le 30 août 580 DH, soit une hausse de 61% par rapport à fin 2009. Le titre a certes dépassé son cours théorique, fixé par les analystes à 560 DH, mais il présente toujours des ratios boursiers intéressants. En effet, son PER (Price earning ratio) estimé pour l’année 2010 est de 13,5 alors que celui du marché est de 17,2%. Son rendement de dividende s’établit pour sa part à 3,4%, un niveau qui correspond à la moyenne de la place casablancaise.

Qu’est-ce qui explique l’envolée du cours de Maroc Leasing ? Selon les analystes, la fusion opérée entre la société et Chaâbi leasing a suscité l’engouement du marché compte tenu des perspectives qui s’ouvrent au nouvel ensemble. En effet, ce rapprochement stratégique a donné naissance à un nouveau leader du secteur dont les parts de marché se situeraient à 24,1% en termes d’encours et à 25,7% en termes de production. Les deux sociétés de leasing présentent églement d’importantes synergies, notamment en termes de réseau de distribution, puisque Maroc Leasing réalise 90% de sa production via son réseau direct alors qu’elle profite désormais du large réseau d’agences du groupe Banque Populaire. Les synergies touchent aussi au positionnement, Chaâbi leasing étant principalement axée sur la grande entreprise, tandis que pour Maroc Leasing les PME dominent dans son portefeuille, ce qui justifie l’absence de doublons dans la base clientèle de la nouvelle entité. Enfin, le rapprochement offre au nouvel ensemble une couverture géographique élargie qui devrait alléger graduellement la concentration de son activité dans l’axe Rabat-Casablanca.

Sur la base de ces synergies, Maroc Leasing ambitionne de consolider sa position de leader, tant dans le crédit bail mobilier que dans le leasing immobilier. Les principaux objectifs définis à l’horizon 2012 sont un portefeuille clients composé de 60% de PME, de 30% de grandes entreprises et de 10% de professionnels, une activité concentrée à hauteur de 60% sur l’axe Rabat-Casablanca, le reste étant réparti sur le reste du Maroc, une part de marché de 30% en termes d’encours et enfin une marge d’intermédiation maintenue à 4%, un taux de créances en souffrance de 3%, un ROE (rentabilité des fonds propres) de 20% et un coefficient d’exploitation de 25%. Certes, la réalisation de ces objectifs pourrait être retardée, à cause du contexte de crise et de ralentissement économique. Mais les perspectives du nouvel ensemble restent encourageantes, grâce notamment à des budgets d’investissement étatique toujours importants, un taux de pénétration du leasing encore faible et une économie marocaine émergente et à fort potentiel de croissance.