L’indécision autour de la politique monétaire américaine agite le dollar

L’effet yoyo a caractérisé le mouvement du billet vert face aux autres devises au cours de cette semaine. Il est allé même jusqu’à atteindre son plus bas niveau depuis un an face à l’euro. A l’heure où nous mettions sous presse, la réunion de la Réserve fédérale américaine se tenait pour fixer le marché sur l’éventuelle pause monétaire aux Etats-Unis en juin.

Selon un analyste des marchés de change, un relèvement des taux d’intérêt en Amérique de 4,75% à 5% pour ce mois est très probable. Pour la pause monétaire, les spéculations sont là, ajoute-il. Si le communiqué de la Fed accroît les probabilités que les taux atteignent 5,25% à court terme, le dollar se trouverait temporairement soutenu. Mais dans le cas contraire, il pourrait toucher des niveaux plus bas. Toutefois, et dans les deux cas, la stagnation des taux à long terme est peu probable.