Lesieur et Centrale Laitière réduisent la valeur nominale de leurs actions

Les filiales agroalimentaires d’Ona ont enfin décidé de procéder au split de leur capital. Centrale Laitière et Lesieur ont en effet décidé de soumettre à l’approbation de leurs actionnaires un projet de division de la valeur nominale de leurs actions. Les assemblées générales extraordinaires qui approuveront cette décision se tiendront début février. A l’issue de l’opération de split, la valeur nominale des actions des deux sociétés passera de 100 DH à 10 DH. Le nombre d’actions passera ainsi à 9,42 millions au lieu de 942 000 pour Centrale Laitière, et à 27,63 millions au lieu de 2,76 millions pour Lesieur. Les nouvelles actions à créer seront entièrement assimilées aux anciennes, elles jouiront des mêmes droits et seront soumises à toutes les dispositions statutaires et aux décisions des assemblées générales.
Notons que le split du capital des deux sociétés augmentera sensiblement la liquidité de leurs titres en Bourse, surtout pour Centrale Laitière dont le flottant ne dépasse pas 6% du capital et dont le cours est de 12 500 DH. Lesieur profitera également de cette opération même si ses titres en Bourse restent relativement plus accessibles que ceux de Centrale Laitière, avec notamment un niveau de cours plus bas (1 450 DH) et un flottant en Bourse représentant plus de 11% de son capital.

Le taux des comptes sur carnet passe à 2,99% au premier semestre 2011

Le taux de rémunération des comptes sur carnet passe à nouveau sous la barre des 3%. Il a été fixé par Bank Al-Maghrib à 2,99% pour le premier semestre 2011, marquant ainsi une baisse de 12 points de base par rapport au taux du second semestre 2010. Ce recul est dû à la baisse des rendements obligataires à court terme durant le derniers mois de 2010. En effet, la rémunération des comptes sur carnet est indexée sur le taux des bons du Trésor à 52 semaines au cours du semestre précédent, diminué de 50 points de base.

Unimer : la fusion avec la Monégasque Vanelli Maroc finalisée

Les actionnaires de la société Unimer, réunis en assemblée extraordinaire le 31 décembre 2010, ont ratifié l’augmentation de capital par fusion-absoption de la Monégasque Vanelli Maroc. L’opération porte sur un montant de 45,14 MDH assortie d’une prime de fusion de 654,8 MDH. Par ailleurs, les actionnaires d’Unimer ont décidé de réduire la valeur nominale des actions constituant le capital de leur société, de 100 DH à 10 DH. Ils ont également modifié la date de clôture de l’exercice social et la fixer au 31 décembre de chaque année au lieu du 31 mars.