Les valeurs à  acheter et à  vendre avant de partir en vacances

BMCE Capital Bourse, CFG Marchés, Integra Bourse et CDG Capital Bourse livrent leurs recommandations.
A conserver : Addoha, Maroc Telecom, Attijariwafa bank, BCP, Lesieur et Alliances.
A retirer des portefeuilles : Sonasid, Managem, Cimar, CIH, Lydec et Sothema.

Les analystes des sociétés de Bourse sont unanimes, 2010 est bien l’année de la reprise sur la place de Casablanca. Les indices boursiers, Masi et Madex, ont clôturé le premier semestre sur une performance honorable de plus de 12%, reflétant le bon comportement de la majorité des sociétés cotées. En effet, 58 valeurs sur les 74 de la cote affichent des variations semestrielles positives.

Cela dit, les analystes financiers s’accordent également tous à dire qu’il faut rester vigilant. La tendance haussière affichée par le marché depuis le début de l’année devrait réserver quelques surprises. A preuve, les indices ont entamé vers la mi-juin une phase de correction qui, sans être de grande ampleur, a pris de court plusieurs investisseurs. De l’avis de tous, ce mouvement, qui dure jusqu’à maintenant mais qui n’est pas de nature à changer la tendance de fond du marché, devrait encore se répéter durant le deuxième semestre. D’où la nécessité de bien sélectionner les valeurs sur lesquelles il faut se positionner, et de se désengager de celles qui présentent un risque de baisse. Cet exercice est d’autant plus important qu’en cette période de vacances, le marché boursier surprend habituellement les investisseurs par des mouvements brusques.

Les quatre sociétés de Bourse que sont BMCE Capital Bourse, CFG Marchés, Integra Bourse et CDG Capital Bourse nous ont livré leurs recommandations à l’achat et à la vente. Leur liste contient plus d’une soixantaine de valeurs, dont quelques-unes qui retiennent l’attention, soit parce qu’elles sont recommandées par l’ensemble de ces sociétés, soit parce que leur cours boursier est très éloigné de leur valorisation théorique.

Ainsi, parmi les titres recommandés à l’achat ou à la conservation, on trouve Attijariwafa bank et la BCP comme représentants du secteur bancaire. La première valeur, qui a signé une performance de 13% durant le premier semestre 2010, dispose encore d’un potentiel de croissance de 6,5% et affiche des perspectives de progression prometteuses. La BCP, avec des prévisions de résultats tout aussi encourageantes, offre, elle, une décote de 9,5% par rapport à son cours cible.

Les valeurs immobilières figurent également parmi les plus recommandées par les analystes. Addoha, dont la valorisation théorique s’établit à 169 DH, présente un potentiel de croissance de plus de 40% compte tenu de cours du 9 juillet (118 DH). Quant à Alliances, correctement valorisée, elle est recommandée à la conservation dans les portefeuilles. Maroc Telecom, malgré un contexte difficile, offre une décote de 10% et reste recommandée à l’achat. Enfin, Lesieur, dont les résultats se sont nettement redressés en 2009, est à conserver pour BMCE Capital.
Pour ce qui est des valeurs à retirer des portefeuilles, Managem occupe la première place avec un cours boursier qui dépasse de 65% sa valorisation théorique. Elle est suivie par le CIH dont la surcote est de 27% par rapport à son cours du 9 juillet. Sothema, Ciments du Maroc et Lydec sont également surévaluées et les analystes recommandent d’alléger leur poids dans les portefeuilles. Enfin, Sonasid reste toujours recommandée à la vente même si ses résultats devraient se redresser en 2010.

Les valeurs à garder dans les portefeuilles.

Les valeurs à retirer des portefeuilles.