Les réalisations du groupe HPS en forte croissance à fin 2016

Hausse du chiffre d’affaires de 31%, du résultat d’exploitation de 51% et du bénéfice net part du groupe de 48,3%. Distribution d’un dividende de 35 DH par action contre 25 DH en 2015.

L’opérateur monétique HSP a bouclé l’année 2016 avec des indicateurs en forte hausse. Son chiffre d’affaires consolidé a en effet progressé de 30,8%, à 463,6 MDH, la société ayant profité, entre autres, d’une croissance de son activité services de 38,6%, grâce à la stratégie d’extension du réseau commercial en France, ainsi que de la consolidation de la position d’ACPQualife auprès des grands groupes français. En outre, la reprise de l’activité switching au Maroc a généré des revenus intégrés au titre du 2e semestre 2016 de 18 MDH.

Sur le plan opérationnel et sous l’effet de l’amélioration de la productivité, le résultat d’exploitation affiche une hausse de 50,9%, à 71,9 MDH, hissant la marge d’EBIT à 14,8% (+1,3 points). Dans ces conditions, le résultat net part du groupe enregistre une forte croissance de 48,3% pour atteindre 59,2 MDH, profitant de l’amélioration du résultat opérationnel mais aussi de l’atténuation du déficit non courant. La marge nette ressort ainsi en hausse de 0,9 point, à 11,3%.

Sur le plan bilanciel, l’endettement net de la société augmente, passant d’une situation de désendettement en 2015 (-23,8 MDH) à une dette nette de 9,7 MDH en 2016. Ceci dit, la société affiche un faible gearing de 4%. Pour sa part, le fonds de roulement enregistre une hausse de 6,1%, à 177,5 MDH tandis que le BFR s’améliore en baissant de 8,4%, à 113,6 MDH, soit 25% du chiffre d’affaires. La trésorerie nette, quant à elle, ressort en amélioration de 48%, à 63,8 MDH.

A la lumière de ces résultats, le conseil d’administration de la société compte proposer lors de sa prochaine AGO la distribution d’un dividende par action de 35 DH (25 DH en 2015), portant le dividend yield à 3,8%, compte tenu d’un cours de 900,80 DH du 13 mars.

En termes de perspectives, HSP devrait tirer profit de la signature de plusieurs contrats durant l’année 2016 dans le cadre de l’activité d’édition de logiciels qui aboutiront au renforcement du carnet de commandes de près de 150% par rapport au début de l’année, à 400 MDH. La société devrait en outre maintenir sa stratégie de croissance durable, capitalisant sur la consolidation de ses acquis, notamment en Afrique, tout en poursuivant le renforcement de ses revenus récurrents à travers la mise en place de nouveaux business models ainsi que la diversification de ses activités. Le groupe devrait également poursuivre sa stratégie volontariste de développement à long terme lui permettant de consolider sa position parmi les leaders de son activité au niveau mondial.