Le transporteur accroît son activité malgré le ralentissement économique

La CTM n’a pas déçu en 2009. Malgré un contexte pour le moins difficile, marqué par le ralentissement de l’activité économique, les grèves des transporteurs, les risques pandémiques relatifs à la grippe A/H1N1 et le glissement du mois de Ramadan vers la saison d’été, la société affiche des réalisations honorables, fruit de son plan de restructuration et de l’amélioration de la qualité de ses prestations. Son chiffre d’affaires consolidé a dépassé pour la première fois la barre symbolique des 400 MDH, enregistrant une croissance de 7,2% par rapport à 2008. Même si l’activité de transport international a reculé de 8,6% suite à la crise européenne qui touchent tous les pays desservies par le transporteur, le bon comportement du transport interurbain (+9%) et de la messagerie (+11,3%) a permis de réaliser cette performance.

Le résultat d’exploitation consolidé de la CTM a marqué, lui, une évolution plus importante, passant de 41,2 MDH en 2008 à 50,1 MDH en 2009 (+21,6%). Une performance opérationnelle qui s’explique par la baisse de la consommation du gazoil, l’allègement des dotations suite à l’arrêt des amortissements liées aux autocars acquis il y a 5 ans et la rationalisation des charges des activités de messagerie et de transport du personnel. Cela dit, malgré cette forte augmentation, le résultat net part du groupe régresse de 49,3% pour s’établir à 21 MDH. La société explique cette variation par la constatation en 2008 d’une plus-value de cession des terrains ayant marqué le résultat non courant 2008 pour près de 33 MDH. Il s’agit donc d’un simple retour à la normale qui permet à la CTM d’afficher une marge nette de 5,2% et de proposer à ses actionnaires la distribution d’un dividende de 25 DH par action.

S’agissant des perspectives de 2010, et dans la lignée des exercices précédents, le groupe qui vient de fêter 90 ans d’exitance compte poursuivre l’ensemble de ses efforts de développement avec une attention particulière accordée au transport interurbain et à la messagerie à travers des politiques commerciales et marketing adaptées (mise en place d’un centre de relation clients dédié, politique de fidélisation, offre tarifaire différenciée…). Il compte aussi poursuivre ses efforts d’investissement en consacrant près de 113 MDH dans le rajeunissement de sa flotte d’autocars et de camions et dans la construction d’agences à Tanger et Ouarzazate.

Le titre CTM en Bourse affiche par ailleurs une bonne performance et des indicateurs attrayants. Il a enregistré une évolution de 22,8% depuis le début de l’année pour un cours au 5 avril de 308 DH, correspondant à un PER 2010 estimé à 12,2 fois les bénéfices et un rendement de dividende prévisionnel de 6,2%, sachant que le dividend yield de 2009 s’établit au niveau exceptionnel de 8,1%.