Le taux moyen des crédits poursuit son recul, selon l’enquête de Bank Al-Maghrib

Les taux débiteurs appliqués par les banques poursuivent leur décrue, selon la dernière enquête trimestrielle menée par Bank Al-Maghrib. Le taux moyen global des crédits, toutes catégories confondues, ressort en effet à 6,12% au titre du premier trimestre 2011, en baisse de 9 points de base (pb) par rapport à fin 2010 et de 37 pb par rapport à la même période de l’année dernière.
Cela dit, les taux des différents types de crédits n’ont pas tous évolué dans le même sens. En effet, à 5,95%, le coût des crédits de trésorerie a reculé de 13 pb par rapport à fin 2010 et de 57 pb par rapport au premier trimestre 2010. De même, le taux des crédits à la consommation affiche un retrait de 6 pb par rapport à fin 2010 et de 17 pb par rapport à mars 2010, à 7,16%. A l’inverse, le taux des crédits à l’équipement a augmenté de 15 pb d’un trimestre à l’autre et de 13 pb par rapport à la même période en 2010. Aussi, les crédits immobiliers coûtaient au premier trimestre de cette année 6,20% en moyenne. Ce niveau est certes inférieur de 10 pb par rapport à fin 2010, mais il est en hausse de 4 pb par rapport à début 2010.

La rémunération moyenne des dépôts à terme à 12 mois se stabilise à 3,64%

La rémunération des dépôts à terme se stabilise enfin, après une baisse qui dure depuis le début de l’année. Selon les dernières statistiques de Bank Al-Maghrib, le taux moyen pondéré des dépôts à 12 mois s’est établi en effet à 3,64% en mai, soit le même niveau qu’en avril. Notons que ce taux avait franchi la barre des 4% en janvier 2011 avant d’entamer sa baisse. La rémunération moyenne des dépôts à 6 mois a, elle, gagné quelques 3 points de base par rapport à avril, s’établissant à 3,32%, mais ce niveau reste tout de même inférieur aux 3,37% atteints en décembre 2010

Ennakl convoque enfin ses actionnaires à l’assemblée générale ordinaire

Le conseil d’administration de la société tunisienne Ennakl, cotée à la fois à Tunis et à Casablanca, a enfin convoqué les actionnaires pour tenir leur assemblée générale ordinaire. Cette dernière sera tenue le 30 juin à Tunis. Elle aura pour objet de délibérer sur plusieurs points, notamment les rapports d’activité et des commissaires aux comptes relatifs à l’exercice 2010, l’affectation des bénéfices et la ratification de la cooptation de nouveaux administrateurs. Ces derniers se composent d’un administrateur judiciaire et d’un représentant de l’Etat tunisien, du nouveau PDG de la société, Noureddine Hamdi, d’un représentant de l’actionnaire Princesse Holding, Taoufik Mourad Rekik, et d’un représentant de la banque Zitouna.

Le nombre d’investisseurs dans les OPCVM en recul de 9% par rapport à fin 2010

Les investisseurs désertent de plus en plus le marché de la gestion collective. Le nombre de porteurs de parts d’Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM), qui était de 24 000 à fin 2010, n’est plus que de 21 870 actuellement, selon les dernières statistiques du Conseil déontologique des valeurs mobilières, soit une baisse de près de 9%. Les particuliers, qui représentent plus de 80% de la communauté des investisseurs sur ce marché, ont été les plus touchés par ce repli. Ils ne sont désormais que 17 730 à détenir des parts d’OPCVM, contre près de 19 800 fin 2010, soit une baisse de 10%.