Le secteur informatique se porte de mieux en mieux

Le secteur informatique va mieux. Les sociétés ont dégagé un résultat net global de 137 MDH pour un chiffre d’affaires de 2,7 milliards de DH.

 Ces indicateurs sont en hausse respectivement de 17,4% et 7%. Cela dit, toutes les sociétés ne se sont pas comportées de la même manière. Certaines ont été affectées par la hausse du dollar face au dirham et la poursuite du recul des ventes de PC sur le marché national, quand d’autres ont redressé leur activité. M2M, dont le résultat net pointe à 14,5 MDH, en hausse de 90,8%, doit sa performance au maintien de son activité avec une progression de 3,7%, à 164 MDH. Mais aussi au résultat financier qui a ramené son déficit à 0,5 MDH contre 2 MDH en 2013. S2M qui a également signé un bon exercice, a totalisé un bénéfice de 16,3 MDH, en croissance de 48%. A l’origine, l’augmentation des revenus de 7%, à 189 MDH et la constatation d’une plus-value exceptionnelle de 8 MDH liée à la cession d’immobilisations. Disway et HPS ont réalisé un résultat net de 40 et 32 MDH, en hausse de 29%.

La première a bénéficié de la montée en flèche des ventes de sa filiale tunisienne de 79% et de la bonification de son activité au Maroc de 5,3%. La performance de la seconde revient à la progression de 17,3% des revenus récurrents ainsi qu’au redressement de sa filiale ACPQualife. En face, le résultat net d’IBMaroc a baissé de 44%, à 1 MDH en raison de l’impact de la hausse du dollar et du fléchissement des investissements informatiques, ayant entraîné une tension sur les prix et donc une baisse de la marge brute des projets. Avec un repli de 46%, le bénéfice d’Involys s’est établi à 5,5 MDH. En cause, un résultat d’exploitation en contraction de 22% et une provision de 1,1 MDH pour risque de change latent. La situation n’est guère meilleure pour Microdata qui a subi les effets des retards de facturation et le creusement du déficit du résultat financier à 3 MDH. Son résultat net a perdu 9% à 27,6 MDH.