Le nouvel indice FTSE CSE Morocco officiellement lancé

Voilà, c’est fait. Le nouvel indice «FTSE CSE Morocco» a été officiellement lancé par la Bourse de Casablanca le 21 décembre. Fruit d’une collaboration entre la société gestionnaire de la Bourse et FTSE Group, l’un des leaders mondiaux dans la création et la gestion d’indices, ce nouveau baromètre répond à plusieurs objectifs visés par la place casablancaise, dont une meilleure visibilité à l’international, à un moment où les marchés émergents suscitent de plus en plus l’intérêt des grands investisseurs, et la possibilité aux opérateurs nationaux de développer une gestion indicielle performante et des nouveaux produits innovants.
En réalité, c’est une nouvelle série d’indices qui a été conçue et non pas un seul indice. En effet, pour l’instant, la série se compose de deux baromètres : FTSE CSE Morocco 15 Index et FTSE CSE Morocco All-Liquid Index. Le premier est composé des 15 principales valeurs de la Bourse de Casablanca, classées selon la capitalisation boursière, et le second retrace la performance de toutes les valeurs liquides de la place. Ils sont calculés toutes les 15 secondes, et affichent au 21 décembre des performances respectives de 37,4% et 19,84%.

BMCI : une plateforme électronique de suivi des valeurs pour les entreprises

La BMCI vient de mettre en place pour ses entreprises clientes une nouvelle solution en ligne, baptisée «e-Valeurs», pour leur permettre d’avoir en permanence une vision complète de leurs valeurs, c’est-à-dire les chèques, les lettres de change normalisées (LCN), les bordereaux de remises et les impayés. Cette solution ne nécessite pas l’installation préalable d’un logiciel. Les entreprises peuvent accéder directement via Internet à leur compte, pour pouvoir effectuer le suivi de leurs valeurs en toute sécurité. La plateforme en ligne permet de consulter, d’imprimer ou d’envoyer par mail l’ensemble des données et images concernant les chèques et les LCN, de visualiser les impayés, d’avoir un historique s’étalant sur 3 ans et de combiner plusieurs paramètres de filtres pour effectuer des recherches multicritères.

Samir renouvelle son programme de rachat d’actions

Le Conseil d’administration de la Samir vient d’obtenir le feu vert de ses actionnaires pour renouveler le programme de rachat d’actions de la société en vue de régulariser son cours en Bourse. Le nombre maximum d’actions à acquérir a été fixé à 594 983 titres, soit 5% du capital. Le montant maximal à engager a été, lui, fixé à 523,6 MDH. Le prix minimum de vente des actions a été arrêté à 550 DH, et le prix maximum d’achat à 880 DH. Le programme démarrera le 24 janvier 2011 et s’étalera sur 18 mois.

Cartier Saâda : résultat net en baisse de 33% au 30 septembre

L’activité du spécialiste des conserves végétales Carter Saâda se porte bien, mais les résultats ne suivent pas. C’est, en résumé, ce qu’on peut retenir de la lecture des résultats semestriels de la société, arrêtés au 30 septembre. Le chiffre d’affaires de l’industriel a en effet augmenté de 9,5% par rapport au fin septembre 2009, pour s’établir à 41,2 MDH. Malgré cette performance, le résultat d’exploitation marque un recul de 12,2%, à 4,9 MDH, et le résultat net une baisse de 33%, à 3,8 MDH. Ce retrait s’explique essentiellement par la non-récurrence de certaines reprises d’exploitation et par l’augmentation des dotations aux amortissements.