Le fonds international de la CIMR

Peu de gens le savent, mais la CIMR détient un fonds commun de placement (FCP) de droit français, agréé par l’AMF (Autorité des marchés financiers). Curieux, compte tenu de notre réglementation des changes ? C’est en fait un ancien portefeuille de la caisse qui était détenu en direct en Europe et aux Etats-Unis et qui a été transformé, en 2003, en FCP. Sa gestion, complètement déléguée, a été confiée à la Société générale Asset Management (SGAM) qui a pu réaliser une performance cumulée de plus de 50% sur les deux années et demie, soit une performance moyenne de 12,5% par an. Le FCP de 40 millions d’euros est investi en «fonds actions étrangères» à hauteur de 80% au minimum et de 110% au maximum (grâce à l’effet de levier). La CIMR prévoit de le scinder en deux FCP de 20 millions d’euros chacun afin de mettre en concurrence deux sociétés de gestion.
Le FCP CIMR International est catégorisé «multi style, multi manager» en ce sens qu’il fait appel à six styles de gestion aussi bien agressifs que défensifs et à une vingtaine de managers triés sur le volet. A la CIMR, on n’hésite pas à les qualifier de «meilleurs, chacun dans son domaine».

Le Carton augmente son capital de 24,3 MDH pour éviter la radiation

Au milieu des introductions en Bourse qui se succèdent ces derniers jours, une ancienne société de la cote ne reste pas les bras croisés. Le Carton, société spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de papier et emballage en carton, procède à une augmentation de capital par apport en numéraire en émettant 243 800 nouvelles actions au prix unitaire de 100 dirhams.
L’opération, destinée aux anciens actionnaires et aux détenteurs des droits de souscription, porte ainsi sur un montant global de 24,3 millions de dirhams. Elle est conduite par BMCI Finance en tant que conseiller et coordinateur global et la BCP en tant qu’organisme centraliseur. La période de souscription s’étale du 5 au 25 décembre 2006.

A travers cette opération, le management de la société souhaite se conformer aux dispositions de l’article 357 de la loi n°17-95 relative aux sociétés anonymes, répondre progressivement aux normes de séjour à la cote de la Bourse des valeurs de Casablanca et financer partiellement (15 millions de dirhams) le programme d’investissement qui entre dans le cadre de son plan de développement 2006-2010.
Concernant la valorisation des actions à émettre, le conseiller de l’opération a opté pour deux méthodes d’évaluation, à savoir l’actif net corrigé et l’actualisation des cash-flows futurs. La première a donné une valeur unitaire de 133 dirhams, et la deuxième une valeur de 107 dirhams.

LGMC distribueà ses actionnaires 366 200 actions gratuites

La société LGMC (Les Grandes marques chérifiennes) vient d’augmenter son capital par la création de 366 208 actions nouvelles à un prix unitaire de 130 dirhams. La société porte ainsi son capital de 71,4 à 119 millions de dirhams.

Selon l’analyse de BMCE Capital Bourse, LGMC a procédé à cette augmentation de capital par incorporation de réserves parce qu’elle privilégie la rémunération des actionnaires via l’attribution de nouvelles actions au lieu de la distribution de dividendes.