Label’Vie : Le bénéfice net devrait passer de 80 MDH cette année à  325 MDH en 2013

Label’Vie a carrément volé la vedette à l’assureur fraîchement coté, CNIA Saâda. L’opération de croissance externe qu’a effectuée la chaîne de grande distribution, en achetant Metro Cash & Carry Maroc (MCCM) et ses filiales, a en effet propulsé son cours en Bourse de 10% en une semaine, pour s’établir le 29 novembre à 1 340 DH. Les investisseurs sont pour le moins séduits par les nouvelles perspectives de la société, et les analystes n’ont pas manqué de revoir leurs recommandations par rapport à la valeur. Ceux de BMCE Capital estiment qu’il faut désormais la surpondérer dans les portefeuilles, avec un objectif de cours de 1 500 DH. Ainsi, malgré la forte évolution de ces dernières séances, le titre garde toujours un potentiel de hausse d’au moins 10%.

A travers cette acquisition, Lavel’Vie va se doter d’une taille critique qu’on peut traduire par une surface de vente totale de 101 580 m2, un volume d’activité prévisionnel de 5,3 milliards de DH à fin 2011, soit le double du chiffre d’affaires estimé pour 2010, un effectif total de 4 163 collaborateurs, un élargissement du maillage territorial à travers des nouvelles implantations à Oujda et Tanger et un renforcement du nombre de points de vente dans les villes où la société est déjà présente, une amélioration de son pouvoir de négociation avec les fournisseurs et enfin une accélération du développement du segment des hypermarchés. Les huit magasins Metro seront progressivement convertis en hypermarchés Carrefour (4 en 2011 et 4 en 2012). Ce qui a poussé Label’Vie à redimensionner son programme d’investissement initial de la partie hypermarchés, pour ne maintenir que l’ouverture de 3 nouveaux points de vente (Fès, Tanger et Agadir) au lieu de 7 initialement. A l’horizon 2013, la superficie totale de vente devrait ainsi se monter à 148 350 m2, abritant 71 points de vente dont 13 hypermarchés et 58 supermarchés.

Sur le plan financier, l’acquisition de Metro devrait se traduire par la progression des revenus de Label’Vie, en moyenne annuelle entre 2010 et 2013, de près de 50%, à 7,6 milliards de DH in fine, et l’augmentation de la part des hypermarchés dans le chiffre d’affaires global à 55% en 2013 contre 25% actuellement. L’opération devrait également conduire à l’amélioration de 65% par an, à 739,4 MDH de l’excédent brut d’exploitation suite à la négociation de meilleures conditions commerciales et aux économies d’échelle escomptées, et enfin à l’accroissement du résultat net part du groupe de 59% en moyenne annuelle, à 325 MDH contre 80 MDH attendus au titre de 2010. Toutefois, compte tenu de l’ampleur du programme d’investissement de la société entre 2010 et 2013, son conseil d’administration ne prévoit pas de distribution de dividendes durant cette période.