La valeur de la semaine

MAROC TELECOM : Valeur de résistance et de rendement.
Si plus des deux tiers des valeurs inscrites à la cote ont clôturé l’année 2008 dans le rouge, certains titres se sont distingués en évoluant inversement aumarché. C’est le cas notamment deMarocTelecom, plus grosse capitalisation de la place (25,5% de la capitalisation boursière). En effet, alors que l’indice général du marché, Masi, affichait au 29 décembre une régression de près de 14%, le titre avait quandmême pu évoluer de plus de 5%par rapport à son cours de début d’année, à 154 DH.C’est dire que s’il n’avait pas enregistré cette performance, le marché aurait baissé davantage, vu le poids de l’opérateur. Selon les analystes financiers,MarocTelecom est connu comme étant une valeur de résistance, à l’instar des autres sociétés du secteur dit des «Utilities». Si, dans les périodes d’euphorie, le titre n’enregistre que des performances modérées en comparaison avec d’autres valeurs, notamment les banques et les immobilières, il limite largement les dégâts en période de crise et arrive même à afficher des petites variations positives. D’un autre côté, l’action MarocTelecom brille par ses fondamentaux. Son multiple de bénéfices (PER) se situe à un niveau raisonnable (16,8 pour 2007) et son rendement de dividende s’établit à près de 6%, largement supérieur aux rendements des bons duTrésor à long terme. C’est que le cours de l’opérateur a connu une croissance en ligne avec le développement de son activité et l’expansion de ses résultats.
Sur les neuf premiers mois de 2008, son chiffre d’affaires consolidé s’est établi à plus de 22 milliards de DH, soit une progression de 8,4% par rapport à la même période de 2007 grâce à l’élargissement du parc clients (+14% pour le mobile et +7,3% pour l’Internet). Son résultat opérationnel a atteint pour sa part 10,4 milliards de DH, en hausse de 9,6%.Ces performances ont permis au groupe de confirmer leurs objectifs de croissance pour l’année 2008, soit une progression supérieure à 8% pour le chiffre d’affaires consolidé et supérieure à 11% pour le résultat opérationnel. Avec ces fondamentaux, Maroc Telecom a eu la faveur de tous les analystes financiers de la place. Certains d’entre eux ont évalué le titre à 197 DH, un prix supérieur de 28% par rapport à son cours du 29 décembre. D’où leur recommandation d’accumuler les titres dans les portefeuilles.