La valeur de la semaine

AUTO HALL : Le distributeur automobile confirme sa bonne santé

Il n’y a plus de doute, le distributeur automobile phare de la cote casablancaise, Auto Hall, n’est touché par aucune crise ou ralentissement économique. Ses comptes, arrêtés au 30 septembre 2008 par son conseil d’administration, en attestent largement.

En effet, le concessionnaire des marques Ford et Mitsubishi au Maroc a réalisé, au cours des neuf premiers mois de l’année, un chiffre d’affaires de 1,9 milliard de DH, en hausse de 25,4% par rapport à la même période de l’année précédente, et un résultat net de 333MDH, en progression de 28,8%. Non seulement la société affiche une croissance mais elle améliore aussi le niveau de sa marge puisque le bénéfice a augmenté plus que l’activité.

Ces performances, Auto Hall les doit à l’amélioration de ses parts de marché sur pratiquement tous les segments de son activité. En effet, dans le marché des véhicules industriels, la société a conforté sa position de leader en portant globalement sa part de marché de 42,5% à 46,9%. De même, sur le segment des voitures particulières et des tracteurs agricoles, elle a augmenté ses parts respectivement de 4% à 4,6% et de 22% à 31%. Quant au marché des véhicules utilitaires, le concessionnaire maintient sa position autour de 20% de part de marché.

Ainsi, et au vu des réalisations commerciales à fin octobre 2008, Auto Hall projette de clôturer l’année avec un chiffre d’affaires de 2,54 milliards de DH, en hausse de 18,2% par rapport à 2007, et un résultat net de 398 MDH, en appréciation de 25%. En intégrant les filiales, le chiffre d’affaires consolidé devrait s’établir à fin 2008 à 3,4 milliards de DH et le résultat net à 456,4 MDH. Les perspectives pour l’année 2009 sont, selon le management de la société, tout aussi prometteuses.

Côté Bourse, le titre Auto Hall maintient sa dépréciation depuis le début de l’année à un niveau proche de celui du Masi (-11%) et atteint de ce fait un cours de 107 DH au 1er décembre. A ce niveau, et vu les bons fondamentaux de la société, la valeur présente un potentiel de croissance intéressant, avec un multiple de bénéfices estimé pour l’année 2008 (PER) de 9,2 seulement et un rendement de dividende assez élevé, à 7,6%. Bonne nouvelle pour les investisseurs, le management de la société a décidé de lancer un programme de rachat, ce qui devrait certainement raviver le cours de la valeur.