La séance de Bourse

La séance de Bourse démarre à  9h00 et se termine à  15h30. Elle est composée de trois phases : pré-ouverture, ouverture et pré-clôture.

Dans le cadre du programme de modernisation de la Bourse de Casablanca initié en 1996, la cotation à  la criée a cédé la place en 1998 à  un système de cotation entièrement électronique conforme aux standards internationaux. Depuis janvier 2001, la Bourse de Casablanca a équipé les sociétés de Bourse de stations de négociation leur permettant d’effectuer leurs transactions dans leurs propres locaux, via le système de cotation électronique.

Depuis le 1er février 2005, la Bourse de Casablanca a défini de nouveaux horaires de cotation. Ainsi, la séance de Bourse démarre à  9h00 et se termine à  15h30. Elle est composée de trois phases : la pré-ouverture, l’ouverture et la clôture et ce, quel que soit le mode de cotation.

Phase de pré-ouverture : les ordres introduits par les sociétés de Bourse sont automatiquement enregistrés dans la feuille de marché, sans provoquer de transaction. Ils peuvent être modifiés ou annulés. Ces ordres sont classés en respectant deux règles de priorité : le prix (prix de marché ou prix limité) puis le temps (tous les ordres sont horodatés).

Un cours théorique d’ouverture est calculé et diffusé en permanence par le système électronique, à  chaque fois qu’un ordre est introduit, modifié ou annulé.

– Phase d’ouverture : à  l’ouverture, la confrontation de tous les ordres en présence sur la feuille de marché permet de dégager un cours d’ouverture. Pendant cette phase, il n’est plus possible d’introduire, d’annuler ou de modifier un ordre.

Pour les valeurs cotées au fixing, il y aura un seul cours par journée, pour celles cotées au multifixing il y aura au maximum trois cours par journée. Quant aux valeurs traitées au continu, l’introduction de tout nouvel ordre, pendant la séance, peut provoquer immédiatement une ou plusieurs transactions. Ainsi, plusieurs cours peuvent être dégagés par jour et par valeur, et ce jusqu’à  la pré-clôture de la séance.

– Phase de pré-clôture : à  l’issue de cette phase, durant laquelle les ordres peuvent être introduits sans qu’il y ait de transaction, un fixing de clôture est calculé pour chaque valeur traitée, qui sera le cours de référence de la séance suivante.

Pour chaque transaction réalisée par une société de Bourse, celle-ci reçoit automatiquement un message d’exécution lui indiquant la quantité de titres exécutée, le cours d’exécution et l’identité de sa contrepartie.

Les variations maximales des cours autorisées pendant une même séance sont calculées à  partir du cours de référence. Le seuil fixé par la Bourse de Casablanca est de l’ordre de 6 % à  la hausse et à  la baisse.
Lorsque l’état des offres et des demandes conduit au franchissement des seuils fixés par la Bourse, celle-ci réserve la cotation de la valeur jusqu’à  la séance de Bourse suivante.

La Bourse de Casablanca opère un contrôle strict des transactions. Elle est ainsi habilitée, si elle l’estime nécessaire à  l’intérêt du marché, à  suspendre provisoirement les transactions sur une valeur ou à  limiter les fluctuations de cours.

Cette rubrique est la vôtre. N’hésitez pas à  adresser vos remarques, questions et suggestions à  La Vie éco ([email protected]) ou en contactant directement L’école de la Bourse ([email protected])