La cote en 7 groupes selon BMCE Capital

La détermination des niveaux de rendement et de risque de l’ensemble des valeurs cotées en Bourse permet de localiser sept groupes de sociétés en fonction du couple rentabilité/risque, calculé sur la période 1994-2003.
Groupe des valeurs à haut rendement : d’un niveau de risque médian mais supérieur à la moyenne du marché avec des rendements supérieurs à 25 % (Centrale Laitière, Unimer, Oulmès).
Groupe des valeurs sûres de premier ordre : il s’agit des titres les plus prisés par les investisseurs car moins risqués et présentant une rentabilité satisfaisante comprise entre 10 % et 20 % (ONA, Eqdom, Holcim, Lesieur, Sonasid…).
Groupe des valeurs sûres de second ordre : situés au même niveau de risque que le groupe précédent, ces titres offrent une rentabilité qui oscille entre 5 % et 10 % (Lafarge, Cimar, Crédit du Maroc).
Groupe des valeurs « exotiques » : ce sont des titres faiblement liquides mais qui offrent des taux de rendement moyens modérés (Zellidja, Branoma, Balima et Carnaud).
Groupe des valeurs « tangentes » : ce sont des titres qui présentent des taux de rendement variant entre +3 % et -3 % et dont le niveau de risque varie entre 25 % et 75 % (SMI, CTM, Maghrebail, Nexans).
Groupe des valeurs en « méforme » : à un niveau de risque identique à celui des titres sûrs, ces valeurs affichent un rendement négatif. Ce groupe comprend aussi bien des titres liquides qu’illiquide, de grosses comme de petites et moyennes capitalisations (Samir, Managem, Wafa Assurance, CIH…).
Groupes des valeurs « épouvantail » : ce sont des titres à risque élevé et à rentabilité fortement négative (Le Carton, Papelera de Tetuan, Rebab Company)

Extrait d’une note de recherche institutionnelle publiée par BMCE Capital Bourse en février 2004 sur la rentabilité et le risque à la Bourse de Casablanca.