La capitalisation boursière

Qu’elle concerne une entreprise, un secteur ou une place financière, la capitalisation boursière renseigne, entre autres, sur la valorisation du marché et permet de calculer les indices.

On parle de la capitalisation boursière…

… d’une entreprise
C’est la valorisation d’une société à  partir de son cours boursier. Elle est égale au nombre d’actions constituant le capital social d’une société cotée multiplié par son cours de Bourse.
La capitalisation boursière varie donc parallèlement au cours des actions de l’entreprise.

… d’un secteur
C’est-à -dire la somme des capitalisations des entreprises cotées d’un même secteur.

… d’une place
Dans ce cas, c’est le total des capitalisations boursières de l’ensemble des entreprises cotées sur cette place.

La capitalisation boursière d’une entreprise, d’un secteur ou de la place peut être…

… globale
A savoir le nombre total des titres d’une entreprise, d’un secteur ou d’une place, multiplié par leurs cours respectifs. Elle représente la valorisation globale de l’entreprise du secteur ou de la place boursière.

… flottante
C’est-à -dire le nombre de titres d’une entreprise, d’un secteur ou d’une place mis en circulation, multiplié par leurs cours respectifs. Celle-ci permet de donner un aperçu sur la liquidité d’une valeur, d’un secteur ou d’une place boursière.
Depuis décembre 2004, c’est la capitalisation boursière flottante qui est prise en considération dans le calcul des indices MASI® Flottant et MADEX® Flottant ainsi que des indices sectoriels flottants des 21 secteurs d’activité représentés à  la Bourse de Casablanca.

Exemple
Le capital d’une société A est composé de 200 000 titres, à  une date donnée (J), le titre vaut sur le marché 200 DH, sa capitalisation globale en J est de : 200 000 x 200, soit 40 000 000 DH.
Si le capital flottant de l’entreprise est de 10% du capital global, soit 20 000 titres, sa capitalisation flottante en J sera de 20 000 x 200, soit 4 000 000 DH.

La capitalisation boursière, qu’elle soit globale ou flottante, permet entre autres de…

Comparer une place boursière par rapport à  une autre ;
Evaluer le poids des entreprises cotées dans l’économie, mesuré par le rapport capitalisation globale de la place sur le PIB ;
Donner une idée sur la représentativité d’un secteur, le poids d’un secteur donné étant mesuré par le rapport : capitalisation du secteur sur la capitalisation de la place ;
Valoriser une entreprise à  un moment donné ;
Calculer les indices boursiers.

Evolution de la capitalisation boursière globale de la Bourse de Casablanca de 1999 à  2005
La capitalisation boursière évolue avec les nouvelles introductions en Bourse, avec l’évolution des cours des valeurs cotées et chaque fois que de nouveaux titres sont mis sur le marché. C’est le cas, par exemple, lorsque les sociétés cotées opèrent des augmentations de capital.
De 1999 à  2005, la capitalisation globale de la Bourse de Casablanca est passée de 138 à  252 milliards de dirhams, soit une hausse de près de 83% (voir graphique).

Cette rubrique est la vôtre. N’hésitez pas à  adresser vos remarques, questions et suggestions à  La Vie éco ([email protected]) ou en contactant directement L’école de la Bourse ([email protected])