La Bourse de Casablanca débute vendredi en petite baisse

La Bourse de Casablanca a débuté ses échanges, vendredi, dans le rouge, avec un léger retrait de ses deux principaux indices, Masi et Madex, de 0,12% respectivement.

Vers 09h45 GMT, le Masi, indice global composé de toutes les valeurs de type action, cédait 7,63 points à 8.851,90 points et le Madex, indice compact composé des valeurs cotées au continu, lâchait 6,49 points à 7.213,12 points.

Profitant d’un net rebond des prix du pétrole et d’anticipations de nouveaux assouplissements monétaires par la Banque centrale européenne (BCE) et la Banque du Japon (BoJ), les principales Bourses européennes ont entamé la dernière séance de la semaine en nette hausse.

A Paris, l’indice CAC 40 gagne 2,03% à 4.291,76 points vers 08h05 GMT. A Francfort, le Dax prend 1,89% et à Londres, le FTSE 1,7%. L’indice EuroStoxx 50 de la zone euro progresse de 1,98% comme le FTSEurofirst 300.

L’indice européen du secteur pétrolier s’envole de 4% avec le retournement des cours du brut.

Les turbulences sur les marchés financiers et les inquiétudes suscitées par les pays émergents, Chine en tête, conduiront la Banque centrale européenne (BCE) à revoir sa politique monétaire en mars, a annoncé jeudi son président Mario Draghi, alimentant l’espoir de nouvelles mesures de soutien dans moins de deux mois.

En outre, la Banque du Japon « envisage sérieusement » de nouvelles mesures d’assouplissement monétaire au vu de la baisse des cours du pétrole qui rend son objectif d’inflation encore plus difficile à atteindre, rapporte vendredi la presse locale.

A l’instar de la séance de mercredi, la place boursière casablancaise a terminé la veille sur une note négative, suite à une journée, particulièrement, morose.

In fine, le marché place le niveau de la contre-performance annuelle de son indice phare au-dessous du seuil de -0,60%. Sur les 22 secteurs représentés à la cote casablancaise, sept ont terminé la séance en repli, dont l’immobilier (-2,27%) et l’agroalimentaire (-0,25%), contre une progression de sept autres, comprise entre +4,68% pour l’indice de la sylviculture & papier et +0,05% pour celui des distributeurs.

Transigée en totalité sur le compartiment central, la volumétrie globale quotidienne s’établit à 61,20 millions de dirhams (MDH), en accroissement de 77,4%. L’essentiel de ce flux a été drainé par le duo Itissalat Al-Maghrib et Attijariwafa bank qui a canalisé, à lui seul, 72,5% des transactions.

Pour sa part, la capitalisation boursière globale s’est située à 449,72 milliards de dirhams (MMDH), en fléchissement de 542,42 MDH, soit un retrait de 0,12% par rapport à la séance de mercredi.