Informatique : résultats en demi-teinte

Réalisations en ordre dispersé pour les sociétés informatiques cotées. D’une part, Disway HPS et IB Maroc affichent un net repli de leur capacité bénéficiaire. De l’autre, Involys, M2M Group et Microdata signent une progression favorable de leur résultat.
En effet, impactée par la révolution tunisienne (la société est implantée dans ce pays), la non-reconduction de certains projets informatiques gouvernementaux et la montée de l’informel, Disway accuse une baisse de 20% de son chiffre d’affaires consolidé et de 43,6% de son bénéfice net part du groupe.

De son côté, si l’activité de HPS progresse significativement, entre autres  suite à l’acquisition en 2010 de l’entreprise ACPqualife, son bénéfice net consolidé recule de 91%, à 1,9 MDH, suite à l’augmentation des charges d’exploitation et à la baisse du résultat des entreprises intégrées. Quant à IB Maroc, son bénéfice régresse de 73%, à 1,7 MDH, impacté par le recul des dépenses informatiques de ses clients et le report de certains projets, ainsi que par l’arrêt de l’activité des filiales ivoirienne et libyenne pour plusieurs mois en raison du contexte local dans ces pays.

Microdata s’en sort, elle, plutôt bien, avec un résultat en hausse de 24,8%, à 15,1 MDH, suite à la réalisation de plusieurs projets chez ses grands comptes. Pour sa part, Involys rattrape enfin le retard enregistré ces dernières années sur certains de ses projets, et réalise un bénéfice net de 3,8 MDH contre un déficit de 1,4 MDH au 30 juin 2010.
Enfin, malgré un recul de son activité et de son résultat d’exploitation en propre, M2M parvient à augmenter de 8,7% son bénéfice part du groupe grâce aux réalisations des filiales intégrées.