Informatique : Croissance exponentielle des bénéfices des sociétés

HPS, IBmaroc, et Involys ont propulsé la capacité bénéficiaire.

Les sociétés informatiques ont rattrapé leur retard de 2011. Elles ont même enregistré la meilleure performance de tous les secteurs de la cote avec plus de 500% de hausse de la capacité bénéficiaire, à 97,5 MDH. C’est en grande partie grâce à Involys dont le résultat net est passé de 800 000 DH à 5,9 MDH, et à HPS qui a pu sortir du rouge avec un résultat bénéficiaire de 18,2 MDH grâce essentiellement à de bonnes performances commerciales et à la forte réduction des charges d’exploitation. Idem pour IB Maroc qui, après un déficit de l’ordre de 19,5 MDH en 2011, affiche un bénéfice de 2,3 MDH en raison d’une bonne maîtrise de ses charges opérationnelles. Dans une «moindre» mesure, le bénéfice de Disway a progressé de 21,6% pour totaliser 31,5 MDH, et ce, malgré une légère baisse du chiffre d’affaires de 2,3%, à 1,3 milliard de DH, ce dernier ayant été impacté par la baisse des ventes de PC au Maroc couplée au rallongement des délais de paiement et au resserrement des conditions de financement dans un contexte de manque de liquidité.

De leur côté, M2M et S2M ont dégagé des bénéfices grevés par l’effort d’approvisionnement sur les pays à conjoncture défavorable à l’instar de l’Iran et de la Syrie ainsi que par la concurrence sur les moyens de paiement qui exerce une pression sur les marges. Leurs résultats ont de ce fait chuté respectivement de 50,3% et 6,3%, à  8,8 MDH et 13,3 MDH. Cette pression commerciale a été également ressentie par Microdata en raison de la stagnation du marché des technologies de l’information et d’une parité de change dollar/dirham défavorable. Du coup, son bénéfice s’est effrité de 25,2% pour atteindre 17,5 MDH.