Immobilier : le secteur tire avantage de la bonne tenue du segment social

Le chiffre d’affaires global s’est établi à  6 milliards de DH en hausse de 12,4% pour des bénéfices en croissance de 15% pour atteindre 842 MDH.

Les sociétés composant le secteur immobilier coté se sont bien comportées au terme de ce premier semestre, comparativement à la même période de l’année précédente où elles avaient affiché des résultats en retrait. En effet, les trois promoteurs immobiliers, à savoir Addoha, Alliances et CGI, ont réalisé de bonnes performances aux côtés de Balima, le spécialiste de la gestion locative. Le chiffre d’affaires global s’est établi à 6 milliards de DH, en hausse de 12,4% pour des bénéfices en croissance de 15%, pour atteindre 842 MDH.

Ainsi, Addoha a augmenté son chiffre d’affaires de 9,8%, à  3 milliards de DH, suite à la livraison de 9 239 unités dont 8 611 unités de logements économiques. Bénéficiant de ce volume de ventes et intégrant l’impact de la cession des terrains de la Société d’aménagement de Saïdia l’année dernière, le bénéfice net de la société s’est élevé à près de 550 MDH, notant une progression de 22,5%.

Pour sa part, Alliances a clôturé le premier semestre sur une bonne tenue de son activité sur l’ensemble des segments dans lesquels elle opère. Ainsi, grâce à la livraison de différents projets tant dans le social que le golfique ou le résidentiel, le promoteur a réalisé un chiffre d’affaires de 1,9 milliard de DH, en hausse de  14%. Suivant le même trend, le résultat net s’est élevé à 274 MDH, en hausse de 6%.

Quant à la CGI, son activité a permis d’accroître son chiffre d’affaires de 17% pour totaliser 1,13 milliard de DH. Cette performance est liée à la commercialisation de grands projets à Casablanca, Fnideq et Al Hoceima. Dans le même sillage, le résultat d’exploitation s’est bonifié de 17,6%, à 10,7 MDH, permettant au résultat net de se fixer à 110 MDH, en croissance de 2,8%.