Immobilier, art… Ces placements qui nécessitent une connaissance du marché

L’immobilier et l’art ont toujours offert de bonnes opportunités d’investissement.

Mais ils sont réservés aux clients fortunés, qui n’ont pas de soucis de rentabilité ou de liquidité immédiates. «Il est vrai qu’actuellement le secteur immobilier stagne, mais il n’en demeure pas moins que la pierre demeure un investissement certain, qui prend de la valeur au fil du temps», assure notre private banker. Acquérir un bien foncier ou immobilier dans l’optique de le céder cinq ans après environ peut rapporter une plus-value intéressante de plus de 20%. Dans ce cadre, notre private banker préconise l’acquisition de terrains dans des villes hors de Rabat et Casablanca où le foncier se fait de plus en plus rare.
De leur côté, les œuvres d’art sont aussi vivement conseillées de par la valeur que prennent certaines toiles et l’intérêt de certains investisseurs envers ce placement. «Il demeure toutefois un petit marché réservé à certains collectionneurs-faiseurs de marché dont les banques et les fondations. Les autres investisseurs sont considérés comme des suiveurs, d’où la difficulté de prévoir les tendances des prix. Ainsi, l’investissement dans l’art nécessite une bonne connaissance du marché, des artistes en vogue, des étoiles montantes…