holcim : Une valeur à  conserver, selon Sogécapital Bourse

Le titre Holcim n’a pas été épargné par la baisse entamée depuis le début de l’année par le marché boursier casablancais. Son cours a en effet perdu plus de 9%, passant de 2 650 DH fin 2010 à 2 407 DH le 28 juin 2011. A ce niveau, l’action du cimentier est correctement valorisée aux yeux des analystes. Ceux de Sogécapital Bourse ont par exemple établi son cours cible à 2 455 DH, ce qui laisse à la valeur une petite marge de progression de 2%.
Au-delà de la tendance générale du marché boursier, il est à noter que le titre Holcim présente des fondamentaux économiques solides et des perspectives prometteuses. D’abord, le cimentier a été le seul de son secteur à résister en 2010 au tassement de la demande sur le ciment, à l’arrivée de nouveaux opérateurs sur le marché et à l’augmentation du coût des combustibles. Il a en effet maintenu son chiffre d’affaires à plus de 3,5 milliards de DH et son bénéfice net à plus de 770 MDH. Des performances, à comparer aux baisses enregistrées par les autres cimentiers cotés, que la société a pu réaliser grâce à une bonne maîtrise de ses frais généraux et aux synergies développés avec sa maison mère en matière d’approvisionnement.
Les performances devraient être au rendez-vous pour Holcim même au cours des deux prochaines années. L’extension de ses unités de production, notamment celle de Fès, devrait lui permettre à partir de 2012 d’augmenter de manière significative sa capacité de production dans le but de renforcer sa présence sur le marché, et la relance du logement social devrait tirer dès cette année ses réalisations commerciales.
C’est ainsi que les analystes tablent sur la réalisation par Holcim d’un chiffre d’affaires de 3,68 milliards de DH en 2011, en hausse de 4% par rapport à 2010, et de 3,9 milliards de DH en 2012, soit une progression de 6% par rapport à 2011. Pour sa part, le bénéfice net du cimentier devrait se hisser de 5,4% en 2011, à 812 MDH, et de 8,7% en 2012, à 883 MDH. Les dividendes à verser aux actionnaires ont, eux, été estimés par les analystes à 119 DH par action en 2011 et à 130,7 DH en 2012.
Côté ratios boursiers, et compte tenu de la correction du cours de Holcim depuis le début de l’année, les indicateurs du titres sont revenus à des niveaux très intéressants. Son PER (cours boursier rapporté au bénéfice par action) est en effet estimé à 12,5 seulement pour cette année, et son rendement de dividende (dividende par action rapporté au cours) est évalué à 4,9%.