GSI Maroc s’introduit en Bourse au prix de 528 DH par action

La période de souscription ira du 21 au 23 novembre

Une décote de 12% est
offerte.

Et de neuf. Après la Snep et Stokvis, GSI Maroc sera la neuvième entreprise à  s’introduire en Bourse en 2007. En effet, le spécialiste du matériel et des services informatiques met en vente 50 000 actions du 21 au 23 novembre au prix unitaire de 528 DH. Le montant global de cette augmentation de capital s’élève de ce fait à  26,4 MDH (33,3% du capital). Le syndicat de placement est composé de MSIN, Safabourse, Crédit du Maroc Capital et Attijariwafa bank.

L’offre est structurée en trois types d’ordres. Le premier est réservé aux salariés de GSI Maroc et porte sur 1 000 actions. Le type d’ordre 2 concerne, lui, les personnes physiques et morales, résidentes ou non, de nationalité marocaine ou étrangère, exprimant des ordres inférieurs ou égaux à  1 000 actions. La part allouée à  cette catégorie s’élève à  24 000 titres. Quant au type d’ordre 3, il est réservé aux institutionnels marocains et étrangers exprimant des ordres strictement supérieurs à  1 000 actions et porte sur 50% de l’offre, soit 25 000 titres.

Le prix de 528 DH a été obtenu en combinant deux méthodes de valorisation. La première est celle des ratios comparatifs boursiers. L’échantillon retenu des sociétés comparables est composé de Matel, HPS, Distrisoft, Involys et IB Maroc, et les indicateurs de comparaison sont le P/E (cours boursier sur le bénéfice par action) et le P/B (capitalisation boursière sur les fonds propres). La valeur obtenue par cette méthode s’est établie à  580 DH par action. La deuxième méthode utilisée est celle de l’actualisation des flux futurs. Le taux d’actualisation retenu est de 9,32% et le taux de croissance à  l’infini est de 3%. La valeur dégagée par cette formule s’est élevée à  610 DH par action.

La combinaison des deux méthodes a abouti à  une valeur de 600 DH par action, ce qui représente une décote de 12% par rapport au prix proposé au public.

Un résultat net de 13,6 MDH en 2009

L’objectif visé par GSI Maroc à  travers cette opération est le renforcement de ses fonds propres et l’amélioration de sa trésorerie pour permettre la mise en place de son plan de développement. Ce dernier, tient à  préciser Khalid Ibrahimi, PDG de la société, se focalise sur trois points. Le premier est la réorganisation interne de GSI Maroc qui aboutira à  la création de différents pôles d’activités et ce, pour mieux cibler les attentes des clients et bien les satisfaire tout en réduisant les coûts. Le deuxième est l’élargissement du portefeuille produits qui permettra à  la société de remporter des marchés «clés en main». Enfin, le troisième est le renforcement des relations de partenariat avec les fournisseurs afin de réaliser des marges de plus en plus confortables.

En 2006, la société a réalisé un chiffre d’affaires de 77,4 MDH. Les ventes de matériel informatique représentent 80% de l’activité contre 20% pour les prestations de services. L’année s’est soldée avec un résultat net d’un million de DH, en hausse de 50% par rapport à  2005.

Pour ce qui est du business-plan prévisionnel de GSI Maroc, il prévoit un chiffre d’affaires de 120,8 MDH en 2009 avec une croissance annuelle moyenne de 16% sur la période 2007-2009. Les prestations de services devraient représenter une part de plus en plus importante dans le chiffre d’affaires. Le résultat d’exploitation de la société est prévu à  17 MDH en 2009 pour une marge opérationnelle de 14%, et le résultat net devrait s’établir à  13,6 MDH au terme de la même année, soit une marge nette de 11,2%.