France : le crédit in fine encourage l’investissement locatif

Le crédit in fine est nettement plus intéressant dans certains pays étrangers.

Le crédit in fine est nettement plus intéressant dans certains pays étrangers. Mis à part les différentes déductions fiscales proposées par la réglementation marocaine, il n’existe aucun autre avantage offert au client, puisque les conditions de financement sont les mêmes que celles appliquées pour un prêt immobilier amortissable, que ce soit au niveau de la durée ou du taux d’intérêt. En revanche, en France par exemple, en plus des avantages fiscaux, ce type de crédit est utilisé notamment par les investisseurs dans l’immobilier locatif, qu’ils soient particuliers ou institutionnels. D’ailleurs, il a été mis en place initialement pour cette catégorie de personnes. Ainsi, ces investisseurs ont la possibilité de déduire totalement les intérêts de l’emprunt des revenus locatifs perçus. Ce qui leur permet de réaliser une économie d’impôt conséquente. L’opération est d’autant plus intéressante puisque les intérêts dus au titre du prêt in fine sont stables pendant toute la durée du crédit, contrairement au prêt classique où les intérêts diminuent au fur et à mesure de l’avancement du remboursement.