Focus de la semaine du 8/02/2010

Les personnes morales marocaines se renforcent en Bourse en 2009 au détriment des étrangers

La ventilation des volumes de transactions à la Bourse de Casablanca publiée récemment révèle que les personnes morales marocaines demeurent les premiers investisseurs sur le marché central avec 47,8% des volumes de transactions à fin 2009.
Les personnes morales effectuent de fait une montée en puissance remarquable  puisque leur part ne dépassait pas les 38% à la fin du 3e  trimestre 2009. Et ce regain de dynamisme s’opère aux dépens des personnes morales étrangères. Aussi, en dépit de la hausse de leur volume réalisé, leur poids dans le total des transactions s’est établi à fin 2009 à 12,7% alors qu’il culminait à 21% au 3e  trimestre 2009.
Dans ce contexte, et à fin 2009, les institutionnels continuent de dominer l’activité en accaparant 78% du volume des transactions. Le volume enregistré´ par les personnes physiques, marocaines et é´trangères, progresse´ lui de prè`s de 22%. Cependant, leur part relative connaît une baisse du 3e au 4e trimestre, en passant de 15% à 12%. Par ailleurs, les OPCVM maintiennent leur poids inchangé autour de 19% du volume global. Signalons que le volume global du marché central a été influencé par la présence d’opérations d’aller/retour qui ont induit une hausse importante des volumes de transactions, de près de 72% du 3e au 4e trimestre 2009. Cela a par ailleurs boosté les opérations de contrepartie avec une part multipliée par presque 3 de l’avant dernier au dernier trimestre 2009.

DAT : Un taux moyen de 3,66% observé en décembre 2009 pour les placements à 12 mois  

Bank Al-Maghrib vient de publier les taux moyens pondérés appliqués aux comptes et bons de caisse, communément appelés dépôts à terme (DAT), en décembre 2009. Les comptes et bons de caisse à 6 mois ont bénéficié d’un taux de 3,32%. Ceux à 12 mois se sont vu appliquer un taux de 3,66%. Les maturités à 6 et 12 mois enfin affichent un taux de 3,56%. A ces niveaux de rémunération, toutes les maturités auront enregistré des baisses de taux sur l’année 2009. D’autant plus que la fin 2008 coïncidait avec des pics de rémunération. A titre indicatif, en décembre 2008, les DAT à 6 mois étaient rémunérés en moyenne à 4,13% et ceux à 12 mois à 4,18%.

L’offre de retrait des titres LGMC débute le 10 février et s’étend jusqu’au 5 mars 2010

Le Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM) vient de rendre public le calendrier de l’Offre publique de retrait (OPR) lancée sur les titres du spécialiste de la conserve de poissons LGMC. La durée de l’offre a été fixée entre le mercredi 10 février et le vendredi 5 mars inclus. Ceux qui le souhaitent pourront donc apporter les actions visées par l’offre, soit tout le flottant en Bourse, contre un prix unitaire (coupon détaché) de 424 DH (l’action cotait 388,50 DH le 1er février 2010). A noter que des droits d’attribution de 1999 et de 2006 sont également concernés par l’offre.
Pour rappel, l’OPR qui porte au total sur près de 22 MDH a été initiée par Mutandis SCA et Jaybo SARL, afin d’offrir aux actionnaires minoritaires l’opportunité de se retirer du capital de la société, après qu’ils en soient devenus les actionnaires de référence. Il est par ailleurs à savoir que cette offre est préalable à la radiation de la valeur LGMC de la Bourse de Casablanca.