Focus de la semaine du 6/04/09

 ONA : Baisse du bénéfice consolidé récurrent de 11,4% en 2008  

Exercice 2008 en demi teinte pour l’Ona. Avec des filiales qui se comportent en élèves exemplaires et d’autres qui font moins bien, l’activité du holding coté à la Bourse de Casablanca évolue à deux vitesses. En conséquence, le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel marquent quand même une hausse, mais le bénéfice régresse.
Dans le détail, d’un côté, le groupe bénéficie de la forte croissance de la grande distribution et de l’amélioration des performances de l’agroalimentaire. Lui profite également la progression du chiffre d’affaires de Wana et l’accroissement des résultats d’Attijariwafa bank dans un contexte de forte concurrence. Mais de l’autre côté, le groupe est confronté à une dégradation des résultats de Managem suite au repli des cours des métaux et à une parité de change défavorable en moyenne sur l’année et à la hausse des coûts opératoires. De même, le recul de l’immobilier suite à la morosité du marché de l’immobilier de luxe à Marrakech pénalise le holding. Au final, le chiffre d’affaires consolidé s’inscrit en croissance de 11,6%, à 36,6 milliards de DH. En conséquence, le résultat d’exploitation consolidé progresse de 22,2% (la marge opérationnelle passant de 3,9% à 4,3%) et s’établit à 1,6 milliard de DH. Le résultat net part du groupe (RNpg) en ressort à 1,1 milliard de DH, en chute de 35,5%. A noter que hors plus-value de cession d’Axa-Ona, de la Monégasque Maroc et d’Amendis en 2007, la baisse du RNpg est ramenée à 11,4%. En outre, il devrait être versé un dividende de 35 DH aux actionnaires.

BMCI accroît son bénéfice 2008 de 19% à 729 MDH

Croissance confirmée et rentabilité soutenue pour la BMCI en 2008. La filiale de BNP Paribas a vu les dépôts de la clientèle s’apprécier de 16% en volume moyen par rapport à 2007 pour atteindre 44 milliards de DH. Les crédits par caisse ont atteint, eux,  un volume moyen de 41,9 milliards de DH, en augmentation de 16% sur une année. Le Produit net bancaire (PNB) se hisse ainsi à 2,26 milliards de DH, en progression annuelle de 8%. A noter que cette performance du PNB s’est réalisée essentiellement au niveau de la marge d’intérêts qui s’est élevée à 1,75 milliard de DH grâce à l’évolution favorable des activités commerciales. Pour sa part, le résultat brut d’exploitation a augmenté de 7,8% pour s’établir à 1,3 milliard de DH. Enfin, le résultat net ressort à 729 MDH, en progression de 19%.

Bénéfice en recul mais bonne performance opérationnelle pour le CIH en 2008

Régression de bénéfices pour le Crédit immobilier et hôtelier (CIH) en 2008, en dépit de bonnes prestations opérationnelles.
La banque cotée a vu ses créances à la clientèle croître de 16,4%, à 21,3 milliards de DH. Ses dépôts de la clientèle ont avancé pour leur part de 28,4% pour passer à 16,8 milliards de DH. Néanmoins, le PNB a reculé de près de 4%, à 1,3 milliard de DH. Cette baisse s’explique par une augmentation des charges que ne compense pas la stagnation relative des produits d’exploitation. Le RBE ressort toutefois à 920,1 MDH, en progression de 44,3%. Enfin, le résultat net s’établit 404,1 MDH, en baisse de 71,5%. Notons que le résultat net 2007 a été dopé par les efforts d’assainissements et les reprises sur provisions qui en ont résulté.