Focus de la semaine du 31/05/2010

BCP : probable correction en Bourse à court terme

Le titre BCP devrait subir une légère correction à court terme. Tel est, d’un point de vue technique, le pronostic des analystes de BMCE Capital Bourse. Le cours de la valeur bancaire était de 332 DH à la clôture de la séance du 24 mai. Alors que son cours cible à court terme est estimé par la société de Bourse dans une fourchette de 307 à 320 DH. Les analystes expliquent que depuis début janvier, le titre BCP a amorcé une forte vague d’impulsion, enregistrant une performance de 39,5%. Le volume traité sur cette phase a également marqué un accroissement important : +57% par rapport à la même période en 2009, ce qui atteste de l’intérêt croissant que portent les investisseurs envers la valeur. Ceci est d’autant plus confirmé par le franchissement à la hausse du plus haut niveau de cours réalisé en mai 2007 suite à la pression acheteuse qu’a connue la BCP pendant le mois d’avril de cette année.
A moyen terme, la valeur demeure favorablement orientée et devrait poursuivre son ascension. Cela dit, à court terme, une divergence baissière ressort des principaux indicateurs mathématiques du titre BCP.

Légère baisse de la rémunération des comptes à terme sur 12 mois en avril

La rémunération des comptes et dépôts à terme (DAT) continuent d’évoluer en dents de scie. Le taux des placements à 12 mois a enregistré une légère baisse de 5 points de base en avril, passant de 3,69% à 3,64%. Celui des DAT à 6 mois a, au contraire, évolué positivement de 1 point de base pour s’établir à 3,28%.
Sur une année glissante, la rémunération des DAT affiche un recul général et de plus grande ampleur. Le taux des placements à 6 mois était en effet de 3,43% en avril 2009, soit une baisse de 15 points de base. Celui des comptes à 12 mois s’élevait quant à lui à 3,91%, soit 27 points de base de plus que la rémunération actuelle.

Le groupe Nexans augmente son capital en faveur de ses salariés au Maroc

Le groupe Nexans vient de publier la notice d’information d’une augmentation de capital réservée à ses salariés adhérents au plan d’épargne d’entreprise. Au Maroc, cette opération concerne les employés de Nexans Maroc, Sirmel (Société d’importation et représentation de matériel électrique), et TEM (Tourets et emballages du Maroc).
Le nombre maximum de titres à émettre est de 400 000 actions. La période de réservation des titres s’étale du 25 mai au 7 juin, tandis que la période de souscription et de retraction court du 12 au 16 juillet. Le prix de souscription sera quant à lui fixé le 9 juillet.

Les taux obligataires à moyen et long terme toujours orientés à la hausse

Les taux d’intérêt des bons du Trésor sont entrés actuellement dans une phase de stabilité, voire de baisse, après un début d’année haussier où le Trésor était très dynamique sur le marché. Néanmoins, cette tendance devrait s’inverser au cours des prochains mois. Les taux des maturités moyennes et longues risquent en effet de reprendre le chemin de la hausse suite au report du programme de levées du Trésor à l’international, en raison de la crise des dettes souveraines qui règne sur les places financières internationales, et compte tenu de l’importance des besoins nets du Trésor estimés à plus de 31 milliards de DH.