Focus de la semaine du 29/11/2010

Détente des taux d’intérêt débiteurs au 3e trimestre

Les taux d’intérêt débiteurs appliqués par les banques ont globalement marqué une baisse durant le troisième trimestre de cette année. Selon la dernière enquête de Bank Al-Maghrib, le taux moyen global, toutes catégories de crédits confondues, est passé de 6,36% au deuxième trimestre à 6,29% à fin septembre. Notons qu’au premier trimestre, ce taux était à 6,49%, après avoir atteint 6,56% fin 2009. Dans le détail, le taux moyen des crédits à l’équipement est passé de 6,38% à fin juin à 6,22% au troisième trimestre. Celui des crédits immobiliers a pour sa part perdu 32 points de base pour s’établir à 6,13%. Le taux des crédits à la consommation a, lui, marqué un léger recul de 3 points de base, à 7,16%. Tandis que celui des crédits de trésorerie s’est légèrement apprécié et s’établit à 6,28%.

Cnia-Saâda atteint le prix théorique de 1 800 DH à son second jour de cotation !

C’est le rush sur l’action Cnia-Saâda, fraîchement cotée le 22 novembre. Proposée au grand public à 1 044 DH lors de la période de souscription, elle a réalisé au terme de son premier jour de cotation une variation de plus de 48%, à 1 550 DH, avant d’être réservée à la hausse et inscrite à la cote avec le maximum réglementaire de variation qui est de 10%. Le deuxième jour de cotation, le titre atteignait carrément une variation de 56,8%, son prix théorique s’étant établi à 1 800 DH.
Cette évolution était prévisible au vu des résultats techniques de l’introduction en Bourse de la compagnie d’assurance. L’opération qui ne portait que sur 644 MDH a en effet mobilisé près de 9 milliards de DH de souscriptions. Les actions demandées ont atteint 8,3 millions contre une offre de 617 530 titres seulement. Le taux de satisfaction global ressort ainsi à 7,46%.

IB Maroc change la date de clôture de son exercice social

IB Maroc rejoint la majorité des sociétés cotées en ce qui concerne la date de clôture de son exercice social. Le management de la société vient de convoquer une assemblée extraordinaire des actionnaires pour modifier les dates d’ouverture et de clôture respectivement au 1er janvier et 31 décembre de chaque année au lieu du 1er avril et 31 mars. IB Maroc compte également écourter à titre exceptionnel l’exercice en cours qui aura une durée de neuf mois et sera clôturé le 31 décembre 2010. Notons qu’il ne reste désormais que deux sociétés, Unimer et Cartier Saâda, qui clôturent leur exercice le 31 mars.

Communication financière : les recommandations du CDVM de moins en moins respectées

Les sociétés cotées respectent de moins en moins les recommandations du Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM) en matière de communication financière. La première recommandation, qui est de commenter les résultats publiés, n’a été respectée au titre du premier semestre 2010 que par 49 sociétés contre 55 pour la même période de l’année dernière. Les réunions d’explication au profit des analystes ont également reculé : seules 12 sociétés les ont organisées contre 17 au titre du premier semestre 2009. Quant à la dernière recommandations, c’est-à-dire la publication d’indicateurs trimestriels, les quatre sociétés qui les publient régulièrement sont toujours les seules à le faire.