Focus de la semaine du 29/06/09

Chute de 37,2% du bénéfice de la SBVC à 89,2 MDH en 2008

2008 est une année à oublier pour la Société de Bourse des valeurs de Casablanca (SBVC). En effet, les agrégats de la société y ont subi un recul marqué en raison de la chute des volumes de transactions. De fait, les produits d’exploitation ont enregistré une baisse de 27%, passant de 283,4 à 208,2 MDH. En ligne directe, le résultat net plonge de 37,2% pour passer de 142 à 89,2 MDH n
 
Le CDVM met en consultation un projet de circulaire concernant les sociétés de Bourse

Le Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM) vient de mettre en consultation sur son site web un projet de circulaire relatif aux moyens à mettre en place par les sociétés de Bourse pour l’exercice de leur activité. Les principaux apports de ce projet sont, d’une part, qu’il explicite les conditions d’agrément des nouvelles sociétés de Bourse. Ces conditions en deviennent donc plus précises et exprimées de manière plus pratique. D’autre part, le projet de circulaire permet de préciser pour les sociétés de Bourse en activité avec, toutefois, des niveaux de détail plus ou moins poussés, les moyens humains, matériels, techniques et organisationnels à mettre en œuvre n

Croissance bénéficiaire pour Unimer et Cartier Saada pour l’exercice 2008/2009
 
Bon cru pour les agroindustriels cotés, Unimer et Cartier Saada, au titre de leur exercice 2008, clos le 31 mars 2009. Certes, le spécialiste de la conserve de poisson, Unimer, a pâti d’une campagne de pêche tardive et irrégulière. Dans ce contexte, le chiffre d’affaires de la société a enregistré une baisse de 2,7%, passant de 293,7 à 285,8 MDH. En lien direct, le résultat d’exploitation recule de 2,5%, à 32,4 MDH. Mais en dépit de cela, le bénéfice net ressort à 30,3 MDH, en hausse de 4,2%. En conséquence, le management devrait distribuer un dividende de 37 DH par action.
De son côté, le fabricant de conserves d’olives,  Cartier Saada, réalise un sans-faute. En effet, il fait progresser son activité de 11%, faisant passer son chiffre d’affaires de 69,3 MDH à près de 77 MDH. Croissance d’autant plus marquée de près de 24% pour le résutat d’exploitation qui se hisse de 7,1 à 8,8 MDH. En conséquence, le bénéfice net signe une croissance de 16,7%, passant de 6 à 7 MDH n  

Le groupe Managem remonte au créneau pour démentir son désengagement de SMI

La rumeur qui prête au groupe minier coté à la Bourse de Casablanca, Managem, l’intention de  se désengager de la SMI (Société Métallurgique d’Imiter) a la peau dure. Déjà contraint il y a quelques jours à publier un communiqué pour couper court à des bruits de marché persistants, le groupe minier est remonté au créneau en début de semaine pour exprimer de manière encore plus ferme sa position. De fait, le management «dément catégoriquement la cession de tout ou partie de sa participation dans SMI qui aurait été ou serait en passe d’être conclue». Il argumente : «SMI constitue un actif minier de qualité (…) et un des pilliers du développement du groupe Managem». Cette deuxième sortie publique du groupe n’a pas manqué de nuire au cours de son titre en Bourse tout autant qu’à celui de sa filiale. Managem et SMI ont été réservées à la baisse à l’issue de la séance du lundi 22 juin, s’établissant respectivement à 281,1 et 893 DH.