Focus de la semaine du 26/10/09

HPS convainc les analystes grâce à la bonne tenue de son activité au 1er semestre 2009
 
Les analystes d’Attijari Intermédiation maintiennent leur recommandation à l’achat du titre HPS au cours cible de 948 DH. L’action offre un potentiel d’appréciation de près de 49% sur la base du cours de 638 DH observé le 19 octobre 2009.
Les analystes basent leur recommandation sur le fait que HPS «résiste de manière impressionnante à la morosité de la conjoncture mondiale». Pour rappel, la société a dégagé au 1er semestre 2009 un bénéfice en accroissement de 124% par rapport à la même période de l’année passée à 11,2 MDH, alors que dans le même temps son chiffre d’affaires est resté dépendant à 90% de l’export.
Mieux encore, HPS offre une bonne visibilité sur ses perspectives de croissance et de développement et cela se reflète à travers trois points.
Primo, la diversification géographique de son activité. Entre 2008 et 2009, HPS a compensé l’impact du ralentissement du marché de la monétique au Moyen-Orient en se rabattant sur l’Europe. La contribution de cette dernière région dans l’activité est de passer de 10% au 1er semestre 2008 à 38% actuellement. Secundo, l’entreprise manifeste une grande souplesse en matière de maîtrise des charges. Celles opérationnelles ont vu leur poids dans l’activité passer de 87% au 1er semestre 2008 à 76% actuellement. Tercio, l’investissement continu dans la recherche et développement sécurise les parts de marché de HPS. En dépit d’une conjoncture défavorable la société a en effet investi près de 10 MDH en R&D ce 1er semestre.

Le titre BCP pourrait subir une baisse à court terme, selon Attijari Intermédiation

Attijari Intermédiation recommande aux investisseurs de ne pas initier de nouvelles positions sur le titre BCP afin d’éviter une éventuelle baisse à court terme.
En effet, depuis quelques semaines, le titre est resté cantonné entre 263 DH et 268 DH, signe que la volatilité de l’action est à son minimum. Or, selon les analystes, un resserrement de volatilité précède souvent un changement de tendance. De fait, un retournement défavorable est anticipé pour le titre avec un premier objectif baissier à 260 DH.

Lesieur Cristal cède sa filiale CMB?Plastique Maroc au fonds d’investissement Mutandis

A l’issue d’un processus de placement clôturé en fin de semaine passée, l’agro-industriel coté en Bourse, Lesieur Cristal, a cédé sa filiale à 100%, CMB Plastique Maroc, à Mutandis, le fonds d’investissement détenu par l’ex-ministre du tourisme, Adil Douiri. Montant de la transaction : 253,6 MDH.
CMB Plastique, détenue intégralement par Lesieur Cristal depuis 2003, opère sur le marché des emballages plastiques destinés aux industries alimentaires liquides. Pour Mutandis, cette acquisition représente une opportunité importante de développement. Et pour Lesieur Cristal, cette opération entre dans le cadre de la stratégie de recentrage sur ses métiers de base. Elle apporte aussi une manne bienvenue pour Lesieur Cristal qui a signé un laborieux premier semestre 2009.
Simple hasard ou évolution corrélée, le cours de Lesieur Cristal a connu depuis le 7 octobre 2009 un léger rebond. Il s’est en effet apprécié de 50 DH pour parvenir au prix de 1 100 DH le 19 octobre.