Focus de la semaine du 20/09/2010

Marchés financiers : les actions en ralentissement face aux OPCVM et aux titres de créance

Selon les dernières statistiques du dépositaire central Maroclear, relatives à l’exercice 2009, la capitalisation globale des marchés financiers, incluant actions, titres d’OPCVM (Organismes de plaement collectif en valeurs mobilières) et titres de créance, a enregistré une hausse de 3,2% (+32,4 milliards de DH), pour s’établir à 1 039,9 milliards de DH. Cela dit, les différentes catégories de titres ont évolué en ordre dispersé. En effet, la capitalisation boursière du marché actions a marqué un recul de 4% (-21,3 milliards de DH). Ceci alors que l’encours des obligations privées a progressé de 28% (+9,1 milliards), celui des bons du Trésor a augmenté de 2% (+5,1 milliards), et celui des titres de créance négociables (TCN) a enregistré une hausse de 31% (+10,2 milliards). Les OPCVM ont également évolué favorablement, avec un gain de capitalisation de 19,2% (+29,8 milliards de DH), tandis que les fonds de placement collectif en titrisation ont reculé de 19% (-0,5 milliard de DH). La capitalisation globale du marché financier se compose désormais de 49% d’actions, 18% d’OPCVM (185 milliards de DH), 25% de bons du Trésor (258 milliards) et 8% d’obligations privées et de TCN (84,5 milliards de DH).

Les besoins du Trésor pour le mois de septembre se situent entre 9 et 9,5 milliards de DH

La direction du Trésor et des finances extérieures vient d’annoncer ses besoins prévisionnels pour le mois de septembre en matière de levées. Son recours au marché des adjudications au cours de ce mois portera sur un montant allant de 9 à 9,5 milliards de DH. Notons que le Trésor a déjà levé 3 milliards de DH durant la séance d’adjudication du 7 septembre. Les résultats de la séance du 14 n’ont toujours pas été publiés à l’heure où nous mettions sous presse.

Programmes de rachat d’actions : cinq sociétés sur douze seulement actives en août dernier

A l’instar des échanges globaux sur le marché boursier casablancais, qui ont affiché un recul notoire durant le mois d’août en raison des vacances et de l’arrivée de Ramadan, les programmes de rachat d’actions en vue de régulariser le marché ont été peu actifs au cours de cette période. En effet, seules cinq sociétés sur les douze qui ont un programme de rachat en cours d’exécution ont effectué des opérations. Il s’agit de Cartier Saâda, Label’Vie, Maroc Telecom, Salafin et Timar dont les transactions dans le cadre de leurs programmes ont été plus orientées à l’achat qu’à la vente. Les autres sociétés, c’est-à-dire Addoha, Alliances, Atlanta, Auto Hall, BMCI, Samir et Stokvis, n’ont opéré aucune transaction.

Le groupe Axa augmente son capital en faveur de ses salariés dans le monde, y compris le Maroc

Le groupe Axa vient d’obtenir le visa des autorités du marché financier pour procéder à une augmentation de capital réservée à ses salariés dans le monde, y compris le Maroc. Un maximum de 65,5 millions d’actions sera émis au prix unitaire de 2,29 euros. La période de souscription s’étalera du 2 au 5 novembre prochain. Les salariés des filiales marocaines (à plus de 51% du capital) du groupe Axa pourront souscrire pour l’équivalent de 2,5% maximum de leur salaire brut perçu en 2009, par décision de l’Office des changes.