Focus de la semaine du 20/02/09

Les OPCVM et les personnes physiques se sont désengagés du marché en 2008

Le CDVM vient de publier le cru 2008 de ses statistiques annuelles sur le profil des investisseurs à la Bourse de Casablanca. Il en ressort que les investisseurs marocains restent très présents sur le marché central avec près de 86% du total des transactions enregistrées. Cependant, un léger renforcement est à noter du côté de la participation des étrangers avec une quote-part qui est passée de 12% en 2007 à 14% en 2008. Par type d’investisseurs, une consolidation de la part des institutionnels est à relever. Ces acteurs ont vu leur contribution dans les échanges augmenter sur une année de 26% à 36,6% au détriment de la participation des personnes physiques qui recule, elle, de 34% à 25%.  
Naturellement, l’atonie qui s’est emparée du marché à compter de mars 2008 n’a pas manqué d’influencer le comportement des investisseurs. En lien direct, les OPCVM, qui ont certes vu leur part passer de 11,8% à 14%, marquent tout de même un désengagement à travers leur position en majorité vendeuse : 61% de leurs échanges. De même, on observe un désengagement des personnes physiques à travers le positionnement à la vente du réseau bancaire (74% des échanges).

Afriquia Gaz acquièrt la société National Gaz

Le leader national de la distribution de GPL coté en Bourse, Afriquia Gaz, vient d’acquérir auprès de Repsol Butano 100% de la société National Gaz sise à Oujda et spécialisée dans la distribution de gaz butane. La filiale d’Akwa Group réagit à travers cette opération aux mutations que connaît le secteur énergétique et consolide sa position sur le marché national de distribution de GPL en renforçant sa présence dans la région de l’Oriental.

Capital Gestion se lance dans l’intermédiation boursière et le capital-risque

La société de gestion indépendante spécialisée dans la gestion d’actifs, Capital Gestion, entame une filialisation de ses métiers. Ce faisant, Capital Gestion devient Capital Gestion Group. Ses deux activités principales, la gestion collective et la gestion privée (solutions de placement sur mesure) s’en trouvent érigées en filiales et deviennent respectivement Valoris Management et Valoris Finance.
Dans la foulée, Capital Gestion Group devrait se lancer dans deux nouveaux métiers : le capital-risque et l’intermédiation boursière. Ces deux nouvelles spécialisations devraient être prises en charge par deux nouvelles filiales baptisées respectivement Valoris Bourse et Valoris Investissement.

La BP lance «Ailes», un pack bancaire dédié aux femmes

La Banque Populaire (BP) s’apprête à commercialiser dans les jours qui viennent un pack bancaire qui cible exclusivement les femmes. Baptisé «Ailes», cette offre englobe naturellement des produits et prestations classiques (un compte chèque, une carte monétique, des services e-banking, la possibilité d’accéder à des opérations de caisse) mais elle se prédestine surtout aux femmes par ses services extrabancaires dont notamment un programme de fidélité basé sur le principe du cash-back. Celui-ci fait bénéficier les futures clientes de virements en espèces en paiement de réductions obtenues préalablement auprès d’un réseau de commerçants adhérents. La tarification appliquée au pack est de 30 DH hors taxe par mois avec une gratuité accordée jusqu’au 31 mars 2009.