Focus de la semaine du 14/09/09

La stratégie qui devrait conduire le développement de la place pour les années à  venir devrait être dévoilée le 30 septembre prochain par le management de la Bourse.

La Bourse de Casablanca engagée dans un vaste programme de réformes

Le changement prend forme pour la Bourse de Casablanca. La stratégie qui devrait conduire le développement de la place pour les années à venir devrait être dévoilée le 30 septembre prochain par le management de la Bourse. Trois principales thématiques devraient y être développées. La première intéressera les émetteurs ainsi que toutes les mesures à déployer pour élargir leur base. La seconde concernera les investisseurs, qu’ils soient nationaux ou internationaux. Enfin, la troisième thématique déclinera les mesures prévues pour renforcer le rôle international de la Bourse de Casablanca.
Notons que le plan de développement de la Bourse de Casablanca a été amorcé il y a quelques mois déjà simultanément au bouclage de la transformation de la société en SA à conseil d’administration et direction générale. La première mesure concrète de ce plan a d’ailleurs été la présidence et l’accueil par la Bourse de Casablance de la 32e assemblée de l’Union des bourses arabes (UBA) durant le mois d’avril dernier.

Le titre Brasseries du Maroc carbure durant le mois de Ramadan !

Le marché action semble ne pas avoir du tout intégré le risque, soulevé par les analystes financiers, selon lequel le segment des boissons alcoolisées serait pé´nalisé´ par le dé´placement cette année des mois sacré´s de Châˆabane et de Ramadan vers la saison d’é´té´. Preuve en est la bonne tenue du cours boursier du titre Brasseries du Maroc. Narguant les analystes, l’action a même accéléré son rythme de croissance durant l’été et davantage encore depuis l’entame de Ramadan. Depuis le 2 juillet, le titre aura pris plus de 48% pour se stabiliser en début de semaine
à 3 200 DH.

Toujours pas de signal de reprise du marché actions, selon Attijari Intermédiation

Dans leur bulletin mensuel traitant du marché actions pour le mois d’août, les analystes d’Attijari Intermédiation constatent «la faible activité et le climat d’attentisme» qui règne sur la Bourse de Casablanca. «Celui-ci devrait se poursuivre jusqu’à la publication des résultats semestriels», anticipe la même source. Au sujet de ces résultats, les analystes de CFG Group relèvent dans leur rapport de gestion pour le deuxième trimestre 2009 que «le marché semble s’accomoder de résultats semestriels plutôt négatifs». Pour contourner tous ces aléas, «la prudence est recommandée dans l’attente d’un véritable signal de reprise du marché», préconise Attijari Intermédiation. «La stratégie de stock picking continue de s’imposer», insiste par ailleurs CFG Group.

RMA franchit à la hausse le seuil de 5% dans le capital de la BCP

La compagnie d’assurance RMA Wantanya a annoncé en début de semaine avoir franchi à la hausse le seuil de 5% dans le capital de la Banque centrale populaire (BCP). RMA détient à présent 5,05% du capital de la BCP, soit 3 341 812 actions. Le franchissement de seuil est intervenu suite à l’acquisition par la compagnie de
38 319 actions de la banque sur le marché central au cours unitaire de 285 DH. Suite à cette opération, RMA Watanya a annoncé vouloir  poursuivre les achats d’actions BCP.