Focus de la semaine du 12/07/2010

Il vient en effet d’obtenir le visa du Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM) pour la mise à  jour du dossier d’information relatif à  son programme d’émission de billets de trésorerie.

ONA renouvelle son programme de billets de trésorerie

Si le groupe Ona se retire prochainement de la cote, il compte bien continuer à faire appel public à l’épargne. Il vient en effet d’obtenir le visa du Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM) pour la mise à jour du dossier d’information relatif à son programme d’émission de billets de trésorerie. Le plafond du programme est de 3 milliards de DH, et les maturités des émissions peuvent aller de 10 jours à un an. Quant aux objectifs du programme, ils portent sur l’optimisation du coût de financement en refinançant les besoins de trésorerie à court terme du groupe et de ses différentes filiales.

Addoha : 31,5 millions d’actions à créer au prix de 95 DH

Comme prévu, le groupe Addoha vient d’obtenir le visa du CDVM pour une augmentation de capital par apport en numéraire de 2,99 milliards de DH. Cette opération est réservée exclusivement aux actionnaires actuels de la société et aux détenteurs des droits préférentiels de souscription. Ainsi, ces droits seront détachés des actions existantes et seront librement négociables à la Bourse de Casablanca du 15 juillet au 12 août prochain.
Au total, ce sont 31,5 millions d’actions qui seront créées. Le prix de souscription a été fixé à 95 DH, soit une valeur nominale de 10 DH et une prime d’émission de 85 DH. Quant à la parité de souscription, elle est égale à une action nouvelle pour chaque 9 actions anciennes. Notons que l’objectif de cette augmentation de capital est le financement des différents projets immobiliers d’Addoha, en particulier son programme de logements sociaux qui porte sur la construction de 150 000 unités à l’horizon 2015.

CFG Perspectives : l’actif net du fonds à capital garanti atteint 186 MDH

L’actif net de CFG Perspectives, fonds à capital garanti créé par CFG Gestion en janvier 2010, a atteint plus de 186 MDH. Ce véhicule a suscité un engouement particulier de la part des investisseurs, surtout les personnes physiques, d’autant plus qu’il a offert aux clients ayant souscrit au démarrage du fonds, outre la garantie du capital, la garantie d’une performance indexée sur le marché actions. En effet, les investisseurs ayant acheté des parts de ce fonds et qui les garderont jusqu’à sa liquidation, c’est-à-dire jusqu’en février 2013, bénéficieront de 30% de la performance de l’indice CFG 25 flottant, tant que celle-ci ne dépasse pas 70%. Au-delà de ce seuil, les clients percevront le gain réalisé par le fonds si celui-ci est supérieur à la garantie d’indexation. Si, au contraire, la performance du fonds est négative, les investisseurs récupéreront au moins leur capital.
Notons enfin que même s’il offre une rentabilité indexée sur le marché actions, CFG Perspectives est investi en permanence à hauteur de 80% en obligations.

FCP SG Cash Garanti : un droit de sortie de 1,5% et non de 2,5%

Dans notre article sur les fonds à capital garanti paru dans l’édition du 25 juin dernier, nous avons mentionné que l’OPCVM «FCP SG Cash Garanti», géré par Gestar, était soumis à une commission de rachat de 2,5% hors taxe. Sur la base de la note d’information du fonds visée par le CDVM, la commission maximale de rachat est de 1,5% HT. Nous présentons nos excuses aux intéressés et à nos lecteurs.