Focus de la semaine

Afriquia Gaz : un bénéfice net de 241 MDH à  fin 2007, en hausse de 27%

Afriquia Gaz vient de publier des résultats en forte croissance au titre de l’exercice 2007, confirmant sa position de leader sur le marché de l’emplissage et de la distribution des GPL au Maroc. Tirant pleinement profit de la croissance de la demande, les volumes distribués par la société ont atteint 748 067 tonnes à  fin 2007, en augmentation de 9% par rapport à  2006.

Sur le plan opérationnel, Afriquia Gaz a dégagé un résultat d’exploitation de 351,4 MDH, en hausse de 14,4%. Cette performance est essentiellement due aux économies d’échelle réalisées et à  un effort continu d’optimisation de tous les maillons de la chaà®ne de valeur, notamment des charges de transport. Enfin, au niveau de la rentabilité, la société a réalisé un bénéfice net de 241,4 MDH, en croissance de 27% et dépassant largement les objectifs annuels. Avec ces réalisations, le management d’Afriquia Gaz a décidé de distribuer un dividende de 60 DH par action, soit 15,4% de plus qu’en 2006.

Créé il y a à  peine deux ans par l’ex-patron du groupe Ona, Bassim Ja௠Hokimi, le fonds d’investissement AM Invest Morocco est résolument en avance par rapport à  ses objectifs de placement. En effet, les actionnaires de cette structure, qui comptent parmi eux la BEI (Banque européenne d’investissement), la SNI, la BCP et la SCR, viennent de hisser son capital de 275 MDH à  300 MDH, soit déjà  60% de la taille cible (500 MDH) alors que la phase d’investissement devait s’étaler sur au moins 5 ans. Il faut dire que, contrairement aux débuts balbutiants du capital-risque au Maroc au milieu de la décennie précédente, le contexte est devenu nettement plus favorable avec des besoins de financements en fonds propres qui se sont démultipliés et, surtout, une évolution notable des mentalités des entrepreneurs marocains, de plus en plus enclins à  ouvrir le capital à  des investisseurs financiers pouvant les accompagner dans leur développement.
Rappelons qu’AM Invest Morocco a déjà  acquis le contrôle de plusieurs entités telles que Tecmon, Egfi ou le groupe Cofimag, et pris pied en tant que minoritaire dans d’autres affaires comme Involys.

M2M Group, leader mondial dans le domaine des solutions de transactions électroniques, a annoncé des réalisations au titre de l’année 2007 conformes aux attentes des analystes et à  son business-plan d’introduction en Bourse. Son chiffre d’affaires consolidé a enregistré une croissance de 29%, s’établissant à  92,6 MDH. Cette performance résulte de l’acquisition et du déploiement de nouveaux projets basés sur des technologies nouvelles avancées, de la couverture de nouvelles régions, notamment l’Asie Pacifique et l’Amérique Latine, et de l’extension de l’expertise du groupe à  des secteurs à  fort potentiel dont l’e-gov.
Ainsi, la société a pu dégager un résultat d’exploitation de 47,7 MDH, en hausse de 68% par rapport à  2006, et un bénéfice net de 34,7 MDH, en progression de 54%. Ses fonds propres se sont améliorés de 45% pour atteindre 113 MDH.
Enfin, notons que M2M Group distribuera à  ses actionnaires un dividende de 19 DH par action.