Ennakl Automobiles : 3 millions d’actions tunisiennes à  acheter à  partir du 23 juin

La première introduction en Bourse depuis juillet 2008 concerne un distributeur automobile tunisien.
Il ouvre 40% de son capital, dont 30% à  Tunis et 10% à  Casablanca. Pas de transfert d’actions entre les deux places.
Le prix de l’action est de 64,22 DH. Une décote de 11,25% est proposée.

Il aura fallu deux ans pour que le processus des introductions en Bourse reprenne sur la place de Casablanca. Depuis qu’Alliances développement immobilier s’est introduite en juillet 2008, toutes les sociétés qui avaient programmé de rejoindre la cote ont dû reporter leurs opérations, en raison de la crise qui a affecté le marché des actions à partir de l’été 2008. Aujourd’hui, une société vient de donner le «la», mais elle n’est pas de nationalité marocaine. Ennakl Automobiles SA, qui vient d’obtenir le visa du Conseil déontologique des valeurs mobilières pour céder ses actions sur le marché marocain, est en effet une société tunisienne qui a décidé de procéder à une double cotation, à Tunis et à Casablanca. Il s’agit donc d’une première au niveau maghrébin, car malgré la volonté affichée par les officiels de la région d’ouvrir les places boursières aux doubles cotations, aucune société n’a, jusqu’à présent, ouvert son capital aux investisseurs d’une Bourse étrangère.
L’opération d’Ennakl Automobiles SA porte sur la cession de 40% du capital de la société, dont 30% à la Bourse de Tunis et 10% à la Bourse de Casablanca. Les investisseurs marocains auront donc la possibilité d’acquérir 3 millions d’actions au prix unitaire de 64,22 DH, soit un montant global de l’opération de 192,66 MDH. La période de souscription s’étale entre le 23 juin et le 2 juillet, avec la possibilité d’une clôture anticipée à partir du 24 juin. Les actions seront mises en vente chez Attijari Intermédiation, chef de file du syndicat de placement, Attijariwafa bank, Wafabourse, la Banque Populaire, CFG Marchés, Intégra Bourse, BMCE Capital Bourse et CDG Capital Bourse. Les investisseurs bénéficieront d’une décote de 11,25% par rapport à la valorisation de la société, faite sur la base de trois méthodes : l’actualisation des cash-flows futurs, les multiples boursiers et la méthode du Goodwill. Par ailleurs, le transfert des actions entre les places de Tunis et de Casablanca n’est pas permis.

Un chiffre d’affaires qui devrait passer de 2 milliards de DH en 2009 à 3 milliards en 2014

Trois types d’ordre sont proposés aux souscripteurs marocains. Le premier, dédié exclusivement aux particuliers, porte sur 900 000 actions, soit 30% de l’offre marocaine, et s’adresse aux personnes souhaitant acquérir 300 titres au maximum. Le second concerne à la fois les personnes physiques et morales et porte sur 750 000 actions, soit 25% de l’offre. Les souscriptions peuvent démarrer à partir de 1 000 titres pour les particuliers (pas de limite pour les entreprises), sachant qu’elles sont plafonnées à 30 000 actions. Enfin, le troisième type d’ordre est réservé aux institutionnels et porte sur 1,35 million d’actions, soit 45% du total.
Par cette introduction en Bourse, la société Ennakl entend poursuivre son processus de développement entrepris depuis sa privatisation en 2006. Elle vise notamment à institutionnaliser son tour de table en ouvrant son capital au grand public et aux institutionnels tunisiens, marocains et étrangers, à renforcer sa logique de transparence et de performance, à bénéficier des avantages fiscaux offerts aux sociétés introduisant à la Bourse de Tunis une part supérieure à 30% de leur capital et enfin à faciliter le recours aux financements externes grâce à un accès direct aux marchés financiers.
Ennakl Automobiles a été créée en 1965 par un groupement d’entreprises publiques pour importer et distribuer en Tunisie les véhicules de marque Volkswagen. Elle a été privatisée en 2006 à travers l’entrée du groupe Princesse Holding dans son capital, ce qui lui a donné un nouvel essor. Aujourd’hui, la société est leader du secteur de la distribution de véhicules légers, avec 9 617 unités commercialisées en 2009 sous les marques Volkswagen, Volkswagen Utilitaires, Audi et Porsche. Elle disposait à fin mai 2010 d’un réseau de 17 agences réparties sur l’ensemble du territoire tunisien.
Pour ce qui est de la stratégie de développement d’Ennakl Automobiles, elle s’articule autour de plusieurs axes, notamment la diversification des marques représentées avec le lancement de la commercialisation des véhicules Seat et Skoda, le renforcement de la présence des marques Audi et Porsche à travers l’ouverture de showrooms dédiés et le développement du réseau Volkswagen à travers l’ouverture de sept nouvelles agences en 2010 et 2011. Cette stratégie devrait porter le chiffre d’affaires de la société de 326 millions de dinars tunisiens en 2009 (environ 1,9 milliard de DH) à 506,4 millions en 2014 (3 milliards de DH), soit un taux de croissance annuel moyen de 7,6%. Son résultat net devrait quant à lui progresser de 11% en moyenne annuelle, pour passer de 22 millions de dinars (132 MDH) en 2009 à 42 millions en 2014 (252 MDH).