Distrisoft : cours ajusté de 915 DH à  610 DH suite à  l’augmentation de capital

L’événement est peut-être passé inaperçu mais la Bourse de Casablanca a procédé en début de semaine à  l’ajustement du cours boursier de l’équipementier informatique suite à  sa récente opération d’augmentation de capital.

Que ceux qui ont misé sur cette valeur se rassurent, le cours de l’action Distrisoft n’a connu aucune chute brutale. L’événement est peut-être passé inaperçu mais la Bourse de Casablanca a procédé en début de semaine à l’ajustement du cours boursier de l’équipementier informatique suite à sa récente opération d’augmentation de capital. De 915 DH (cours de clôture du 26 janvier), le cours est passé à 610 DH (cours d’ouverture du 28 janvier).
En effet, Distrisoft a procédé à une augmentation de capital de 16,68 MDH par incorporation de réserves. 166 806 nouvelles actions ont été distribuées gratuitement aux actionnaires à hauteur d’une action nouvelle pour deux anciennes. A l’occasion du détachement du droit d’attribution, la Bourse de Casablanca a ajusté le cours de l’action, lequel est passé de 915 DH à 610 DH. Ainsi, un investisseur qui avait le 26 janvier 10 actions qui valaient 915 DH chacune (valeur totale du portefeuille de 9 150 DH) s’est retrouvé le 28 janvier avec 15 actions qui valent 610 DH chacune (valeur totale du portefeuille de 9 150 DH). Il n’y a eu donc aucun changement pour les détenteurs des titres Distrisoft.
Rappelons que la société a procédé à cette opération afin d’augmenter le nombre d’actions en circulation tout en ajustant son cours pour accroître la liquidité du titre.

 

Afin d’accompagner les grands projets initiés par l’Etat, les entreprises publiques et privées ainsi que les groupes internationaux opérant au Maroc, Attijariwafa bank a mis en place l’entité «financement de projets» qui sera dédiée à l’élaboration et à la mise en oeuvre de financements adéquats aux chantiers structurants pour l’économie nationale.
Il s’agit d’un centre d’expertise et de conseil en ingénierie technique, financière et juridique pour le montage des dossiers de financement les plus complexes. Notons qu’Attijariwafa bank dispose d’une longue expérience dans la conduite des projets d’envergure. Actuellement, la banque accompagne Amendis, filiale du groupe Véolia Environnement Maroc, en tant que co-arrangeur et agent du crédit et des sûretés pour les investissements de la société durant les trois prochaines années conformément à ses contrats de gestion déléguée.

L’agence internationale de notation Standard and Poor’s vient d’attribuer, pour la quatrième année consécutive, la note de contrepartie «BB+ à long terme, B à court terme, perspectives de développement stables» au groupe Banques Populaires au titre de 2008. Ce rating consacre les bonnes performances de la banque, son profil financier solide, sa liquidité élevée et sa rentabilité adéquate.
L’agence de notation a souligné par ailleurs la place de premier plan du groupe Banques Populaires au sein du paysage financier marocain, avec un total actif à fin juin 2007 de plus de 147 milliards de DH. Le rapport de Standard and Poor’s indique également que la banque offre ses services à 2,5 millions de clients à travers un réseau de plus de 600 agences bancaires au 30 juin 2007, détenant ainsi une part de marché par rapport au secteur bancaire d’environ 27% en dépôts de clientèle.