Delta Holding : Un potentiel de hausse théorique de 36%, selon Sogécapital Bourse

Dans un marché boursier qui affiche une baisse de près de 9%, la valeur Delta Holding a plutôt bien résisté à la tendance en limitant ses pertes à moins de 5%, pour un cours s’affichant à 87 DH le 4 juillet. Sur le plan fondamental, ce recul n’a fait que rendre le titre du groupe multi-métier plus intéressant. Sa décote par rapport à sa valorisation théorique s’élève désormais à plus de 36%. Le cours cible de 119 DH établi par les analystes de Sogécapital Bourse tient compte des résultats satisfaisants réalisés par le groupe en 2010, et de ses perspectives qui restent pour le moins prometteuses.

En effet, Delta Holding a enregistré en 2010 un chiffre d’affaires en hausse 12%, à 2,2 milliards de DH, et un bénéfice net en progression de 6,3%, à 251 MDH, profitant de la poursuite de la croissance de l’investissement public et de sa présence dans de nombreux secteurs à forte valeur ajoutée. Le groupe de la famille Fahim compte maintenir ce rythme de croissance durant les prochaines années en misant sur plusieurs facteurs : la dynamique impulsée par les programmes économiques et sociaux en cours ou nouvellement lancés, favorisant le développement de projets d’infrastructures sur lesquels le groupe renforce son positionnement (projets de tramway de Casablanca, tunnel des Oudayas, usine Renault-Tanger..) ; l’économie d’échelle dégagée par les synergies entre ses filiales ; la bonne maîtrise des charges d’exploitation ; la progression de l’activité à l’international à travers les nouvelles filiales basées à l’étranger ; et enfin la montée en puissance des métiers des énergies renouvelables et de la gestion déléguée des services publics.

En termes de prévisions chiffrées, les analystes restent confiants pour l’année 2011 pour Delta Holding. Ils tablent sur une progression de 15% pour le chiffre d’affaires, à 2,5 milliards de DH, et de 8% pour le résultat net, à 270 MDH en 2011. Ils précisent par ailleurs que la marge nette devrait rester autour de 11% sur les trois prochaines années.

Notons que Delta Holding dispose d’un portefeuille clients riche et de renom, axe sa stratégie sur la diversification et bénéficie d’une assise financière solide ainsi que de partenariats avec des groupes de références. Son pôle BTP et infrastructure a en outre un fort potentiel de développement. Le groupe souffre toutefois de quelques faiblesses, notamment une part importante de son chiffre d’affaires réalisée avec un seul client (l’Etat), et le manque d’une couverture du risque de change.
Côté ratios boursiers, le titre Delta Holding affiche des indicateurs corrects. Son PER (cours boursier rapporté au bénéfice par action) est estimé à 14,1 seulement pour l’année 2011, et son rendement de dividende est prévu à 3,9% sur la base du cours actuel de la valeur.