Couverture maladie internationale : ce que proposent les assureurs

Les produits sont destinés essentiellement aux cadres supérieurs. La prime annuelle commence à  5 700 DH et peut aller jusqu’à  30 000 DH. Le taux de remboursement avoisine 100% avec des plafonds d’indemnisation variant de 6,5 MDH à  17 MDH.

Afin d’élargir leur gamme de produits et offrir à leur clientèle une assurance maladie complète, les compagnies de la place misent de plus en plus sur la couverture hospitalisation à l’international. Cette tendance est d’autant plus stimulée par une demande croissante de la part d’une catégorie de clients souhaitant recevoir des prestations médicales de haut niveau. Bien que le marché soit étroit avec une similitude en termes de couvertures et de cibles, un tour d’horizon des assureurs qui offrent ce type de produits s’impose.
Ce sont trois compagnies d’assurance dans le secteur qui offrent une couverture santé à l’international. Atlanta est la pionnière en la matière avec le lancement en 2009 des premiers produits d’assurance santé mondiale. Wafa Assurance lui a emboîté le pas et ce n’est que récemment que RMA Watanya a suivi en lançant ses propres offres.

La particularité de ces produits réside dans leur large couverture. «Santé premium international», produit mis en place par Atlanta, couvre aussi bien l’hospitalisation, la maternité et l’évacuation médicale d’urgence. Le produit «Santé Plus» de Wafa assurance assure, en plus, la rééducation, les soins dans un établissement de santé ou à domicile à condition qu’ils soient prescrits par un médecin ainsi que les frais de consultations chez les médecins et spécialistes. Il peut par ailleurs offrir la couverture de prestations non hospitalières tels que la physiothérapie, la radio, le scanner, les analyses en laboratoires…
Ces produits d’assurance sont généralement souscrits en cas de pathologies lourdes qui nécessitent des interventions chirurgicales ou des suivis à l’étranger, dont les frais sont par défaut élevés. De ce fait, le «pack santé monde», devant être commercialisé bientôt par RMA Watanya, prend en charge, à l’instar des autres compagnies d’assurance, l’oncologie, la dialyse et la transplantation d’organes.

Cela dit, le citoyen moyen peut difficilement accéder à ces prestations puisqu’elles sont destinées aux catégories supérieures à l’instar des hauts cadres, des chefs d’entreprises, des personnes exerçant des professions libérales, des expatriés…
Toutefois, RMA Watanya a innové en la matière en visant aussi la classe moyenne, comme l’atteste le montant de la prime annuelle à payer pour bénéficier de cette couverture. En effet, la cotisation à verser commence à partir de 5 700 DH par an auprès de cette compagnie. Notons que ces primes varient en fonction des options d’indemnisation choisie, de l’âge de l’assuré et de la franchise.

Wafa assurance qui dispose de deux formules, prestige et privilège avec une garantie mondiale qui exclut toutefois les Etats-Unis et le Canada pour la seconde, fixe le montant de la prime annuelle à 10 296 DH pour une franchise de 10 000 DH pour la première option et de 26 590 DH pour la deuxième. Pour une franchise de 20 000 DH, l’assuré devrait cotiser respectivement 7 857 DH et 19 640 DH .

Atlanta, quant à elle, ne fixe aucune franchise. Seul l’âge de l’assuré détermine le montant de la prime. Par exemple,  un assuré âgé de 30 à 34 ans aurait à payer une cotisation variant de 11 000 DH à 30 000 DH.
Par ailleurs, Wafa assurance a développé, en plus de l’assurance santé mondiale destinée aux particuliers, celle réservée aux salariés des entreprises, à leurs conjoints et enfants à charge. Ce produit   présente quelques différences par rapport à l’offre pour particuliers. Il comporte en effet un module obligatoire englobant l’hospitalisation, la maternité et les prestations ambulatoires en hôpital ou en clinique et cinq autres optionnels à l’instar des frais médicaux et pharmaceutiques, de l’évacuation médicale et rapatriement, de la rééducation et soins à domicile et des frais dentaires et d’optique. Du coup, le plafond annuel de remboursement est fixé en fonction du module choisi et de la prime annuelle. Il peut atteindre par exemple 18 MDH pour celui relatif à l’hospitalisation. RMA Watanya devra mettre en place également un produit spécial entreprises avec un tarif préférentiel en termes de cotisation à condition que le nombre de salariés dépasse 50 personnes.

Pour les particuliers, le taux de remboursement s’élève à 100% sans franchise pour Atlanta. En revanche, pour RMA Watanya et Wafa Assurance, il dépend de la prestation et de la franchise choisie. En outre, les plafonds d’indemnisation diffèrent d’une compagnie à l’autre. Au moment où l’assuré peut bénéficier d’une indemnisation à concurrence de 6,5 MDH auprès de la RMA, celle-ci s’élève à 17 MDH chez Atlanta. De son côté, Wafa Assurance fixe pour la formule privilège un plafond de 10 MDH par an et par personne et pour la formule prestige, un plafond de 2,5 MDH.
Par ailleurs, les personnes ayant souscrit à ce type de produits bénéficient de la couverture médicale à condition d’y avoir souscrit avant l’âge de 64 ans pour Atlanta, de 75 ans pour Wafa Assurance et de 65 ans chez RMA Watanya. Mais, si pour les deux premières compagnies, les assurés bénéficient de cette couverture médicale sans limite d’âge, la dernière fixe l’âge maximum du bénéficiaire à 75 ans.