Comment lire un bilan

Le bilan représente la situation patrimoniale d’une entreprise à  une date donnée. Il apporte des indications précieuses sur sa santé financière et sur sa valeur. Les clefs pour le lire.

Photographie d’une entreprise, le bilan représente à  une date donnée, la situation patrimoniale d’une entreprise.
Généralement arrêté au milieu et à  la fin de l’exercice comptable (12 mois), le bilan est l’inventaire des sources de financement d’une entreprise, le «passif», et de l’emploi des fonds, l’«actif». C’est l’un des documents de synthèse de l’entreprise.
Parce qu’il apporte des indications précieuses sur la santé financière et sur la valeur d’une société, il serait intéressant de lire le bilan de l’entreprise dans laquelle l’on a ou l’on souhaite investir.

L’actif : «ce que possède l’entreprise»
Les éléments composant l’actif du bilan sont de deux catégories :
1- L’actif immobilisé
Ce sont des biens durables (réutilisables) dont l’entreprise est propriétaire et qui sont nécessaires à  l’exercice de son activité, il s’agit :
– Des immobilisations incorporelles : brevets, marques, fonds commercial, etc.
– Des immobilisations corporelles : terrains, immeubles, usines, machines, mobilier, matériel informatique, etc.
– Des immobilisations financières : prêts, caution, titres qui ont vocation à  être conservés durablement au sein de l’entreprise tels que les titres de participation.
2- L’actif circulant
Il regroupe les éléments du patrimoine qui ne restent pas durablement dans l’entreprise et/ou qui sont transformés. Il s’agit :
– des stocks et encours possédés par l’entreprise à  la date d’établissement du bilan (matières premières, emballages, marchandises, produits finis…) ;
– des créances clients, sommes dues à  l’entreprise par ses clients à  la suite de ventes à  crédit ;
– des valeurs mobilières de placement, parts ou titres (SICAV ou FCP) achetés par l’entreprise ;
– des disponibilités, avoirs ou fonds disponibles en banque et dans la caisse.

Le passif : «les ressources de l’entreprise»
Il représente les dettes de l’entreprise, qui servent de ressources pour financer les actifs. Il englobe :
1- Les capitaux propres
Ressources propres à  l’entreprise qui lui sont affectées d’une manière durable par les associés. Ils comprennent :
– le capital : somme des apports des actionnaires ;
– les réserves : partie des bénéfices de l’entreprise non distribuées aux associés et autres ;
– le résultat de l’exercice : différence entre les produits et les charges de l’exercice, c’est-à -dire un bénéfice ou une perte.
2- Les provisions pour risques et charges
Elles sont constituées pour faire face, par exemple, au règlement d’un litige probable avec un client, un fournisseur ou pour faire face à  l’apparition de charges probables (réparations importantes).
3- Les dettes
L’endettement de l’entreprise est ventilé entre :
– l’endettement financier (dettes à  long terme) à  savoir les emprunts obligataires, auprès des banques, y compris les découverts bancaires, etc.
– et les dettes d’exploitation (court terme) à  savoir les fournisseurs à  payer, assurances sociales, impôts à  payer, etc.
O๠se procurer le bilan d’une entreprise cotée ?
– aux mois d’avril (bilan annuel) et de septembre (bilan semestriel) : dans un journal d’annonces légales ;
– toute l’année, dans les tribunaux de commerce ;
– toute l’année, sur le site de la Bourse de Casablanca : www.casablanca-bourse.com, rubrique «sociétés cotées», onglet «centrale des bilans».
– sur le site Internet de la société.

Cette rubrique est la vôtre. N’hésitez pas à  adresser vos remarques, questions et suggestions à  La Vie éco ([email protected]) ou en contactant directement L’école de la Bourse ([email protected])