Colorado : Un potentiel de hausse en Bourse de 15%, selon Sogécapital Bourse

La valeur Colorado affichait au 13 juin une baisse de 6% par rapport à fin 2010, soit une variation proche de celle du Masi, indice de toutes les valeurs cotées. Ce recul est dû en grande partie au climat d’incertitude qui règne sur la place de Casablanca depuis le début de l’année et qui a impacté le cours de la majorité des titres de la cote. Les fondamentaux de la société, eux, sont au beau fixe, et ses perspectives sont pour le moins prometteuses. D’ailleurs, la majorité des sociétés de Bourse recommandent l’action Colorado à l’achat. Les analystes de Sogécapital Bourse, par exemple, lui fixe un objectif de cours de 102 DH. Ce qui établit le potentiel de hausse en Bourse de la valeur à 15% sur la base de son cours du 13 juin (88 DH).
Il faut savoir que le marché de la peinture au Maroc compte une cinquantaine d’entreprises qui réalisent une production de 140 000 tonnes par an. Plus de 90% des ventes sont réalisées par une dizaine de fabricants. Toutefois, la consommation nationale est à peine de l’ordre de 4 kg par an et par habitant, alors que la Tunisie affiche une moyenne de 7 kg et la France 12 kg.
Le marché de la peinture progresse en moyenne de 3 à 4% par an. La répartition de la consommation par secteur montre, elle, que le bâtiment absorbe près de 95% de la production, le reste étant partagé entre l’industrie et l’automobile. Ainsi, grâce à la relance en 2011 du logement social, ce secteur devrait bénéficier d’une montée importante de son taux de pénétration qui reste relativement faible.
Dans ce contexte, Colorado devrait continuer à élargir son réseau de distribution à travers le pays via l’ouverture de nouveaux showrooms. L’inauguration prévue fin 2011 de sa nouvelle usine de produits à base de solvants devrait par ailleurs lui permettre d’accroître ses ventes à l’étranger.
Notons qu’en 2010, la société a augmenté de 8,2% son chiffre d’affaires, à 620 MDH, et de 16% son résultat d’exploitation, à 268 MDH, et ce, malgré un contexte difficile marqué par une modération de la demande extérieure et une stagnation du secteur du bâtiment et de l’immobilier. En 2011, elle devrait tirer pleinement profit de sa politique commerciale et marketing diversifiée, ses efforts de recherche et développement et de la relance du logement social pour hisser son volume d’affaires à 700 MDH (+13%) et son bénéfice net à 82,3 MDH (+36%). Cette croissance devrait se poursuivre en 2012 avec un chiffre d’affaires et un bénéfice attendus respectivement à 805 et 95 MDH.
Côté ratios boursiers, le titre Colorado se distingue également par des niveaux de valorisation intéressants. Son PER (cours boursier rapporté au bénéfice par action) n’est estimé qu’à 9,7 pour l’année 2011 et son Dividend Yield (dividende par action rapporté au cours boursier) est à 6,6% contre une moyenne de 3,5% pour le marché.