COLORADO : Le titre garde toujours un potentiel de croissance intéressant

Colorado affiche une performance boursière honorable cette année. Son cours a progressé de 17,8% depuis début janvier, pour s’établir le 13 décembre à 99 DH. Selon les analystes, la valeur garde encore un potentiel de croissance intéressant. Ceux de BMCE Capital, qui recommandent de conserver le titre dans les portefeuilles, lui fixent un cours cible de 112,70 DH, ce qui traduit un potentiel de hausse de près de 14% par rapport au cours du 13 décembre. Cette valorisation tient compte des perspectives d’activité et de résultats du spécialiste de la peinture, qui s’annoncent pour le moins encourageantes.

En effet, dans la perspective d’une reprise en 2011 du secteur du bâtiment et celui de l’immobilier, Colorado devrait capitaliser sur la mise en service de sa nouvelle usine à base d’eau, située à Dar Bouâzza, sur son dynamisme commercial matérialisé par une campagne publicitaire soutenue et sur la diversification de sa gamme de produits, afin de renforcer ses écoulements les prochaines années au niveau local. La société devrait également poursuivre sa stratégie d’élargissement de son maillage territorial à travers l’ouverture de nouveaux showrooms, principalement dans les villes de Tanger, Kénitra, Béni-Mellal et Meknès.

En parallèle, l’inauguration prévue fin 2011 de la nouvelle usine des produits à base de solvants devrait permettre à Colorado d’accroître ses ventes à l’étranger, notamment au Maghreb, en Afrique de l’Ouest et au Moyen-Orient. Enfin, et dans une optique de diversification de son activité, la société a signé courant 2010 un partenariat avec le groupe Valspar pour la commercialisation exclusive au Maroc et en Algérie de la marque internationale Octral, destinée à la carrosserie automobile. Ce partenariat devrait permettre à la société de prendre pied sur le segment des peintures pour carrosseries et de profiter des bonnes perspectives qui devraient s’offrir suite à l’installation de la nouvelle usine Renault à Tanger.

Compte tenu de tous ces éléments, les analystes de BMCE Capital tablent, en se basant sur leurs hypothèses de croissance des volumes et des prix de vente, sur la réalisation par Colorado d’un chiffre d’affaires de 607,4 MDH au titre de 2010, en hausse de 6% par rapport à 2009, et de 677,2 MDH en 2011, en accroissement de 11,5% par rapport à 2010. La capacité bénéficiaire de la société devrait, quant à elle, s’établir à 67,8 MDH au titre de 2010, en baisse de 21,9% par rapport à 2009 suite à la non-récurrence de l’indemnisation de 33,4 MDH relative à l’incendie survenu en 2009 dans l’ancienne usine de la société, et à 72,2 MDH en 2011, en appréciation de 6,5% par rapport à 2010.

Signalons enfin que les ratios boursiers de Colorado sont à des niveaux attractifs, avec un multiple de bénéfices de 13,1 fois et un rendement de dividende de 3,4%.