Centrale Laitière : résultat net de 456 MDH à  fin 2007, en hausse de 23,8%

2007 a été une année de forte croissance pour Centrale Laitière, malgré une conjoncture économique mondiale difficile marquée par la flambée des prix des matières premières.
Grâce à un effort marketing et commercial incontestable, la filiale agroalimentaire du groupe Ona a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 4,48 milliards de DH, en hausse de 14,9% par rapport à 2006, traduisant la bonne croissance des ventes. Cette performance, conjuguée à une amélioration de la productivité, a permis un résultat d’exploitation de 632 MDH, en appréciation de 14%. Ainsi, le résultat net consolidé a pu marquer un bond de 23,8% pour s’établir à 456 MDH.

Le management de la société a décidé de ce fait de proposer aux actionnaires la distribution d’un dividende de 438 DH par action, soit 82,5% de plus qu’en 2006. Il a également décidé d’accélérer le rythme de ses investissements et de renforcer ses actions marketing pour faire face à la concurrence.

Microdata, dernière société à avoir rejoint la cote casablancaise en 2007, a publié des résultats en croissance au titre de l’année dernière. Néanmoins, ces réalisations sont globalement inférieures aux prévisions annoncées dans son business-plan d’introduction en Bourse.

En effet, le chiffre d’affaires de Microdata s’est établi à 200,1 MDH contre une estimation du plan d’affaires de 201 MDH. Il est toutefois en hausse de 19,4% par rapport à 2006 suite à une croissance importante de l’activité sur le segment grands comptes publics et privés, ce qui a permis à la société de renforcer ses parts de marché. De même, le résultat net ressort à 17,1 MDH (+6,4% par rapport à 2006) contre une prévision du business plan de 22,1 MDH.

Cela dit, les analystes de BMCE Capital Bourse estiment que Microdata devrait renforcer sa croissance étant donné son positionnement et le potentiel de développement du secteur des technologies de l’information au Maroc.
Par ailleurs, le management de la société a décidé de proposer la distribution d’un dividende de 38 DH par action.

Malgré la rude concurrence qui existe entre les sociétés de financement de la place, Maroc Leasing affiche des indicateurs d’activité et de résultats en forte croissance au titre de 2007. Tirant profit de son adossement au groupe CDG, l’établissement a augmenté sa production de 31%, la portant à 1,68 milliard de DH, dans un marché en hausse de 18% seulement. L’encours des immobilisations s’est ainsi hissé de 29% pour s’élever à plus de 3,3 milliards de DH.

Au niveau de la rentabilité, le Produit net bancaire de Maroc Leasing s’est inscrit en hausse de 24%, à 113 MDH, malgré l’augmentation des charges d’exploitation bancaires. De même, le Résultat brut d’exploitation s’est renforcé à 72 MDH (+32%) malgré les charges liées aux nouveaux systèmes d’information et au nouveau siège social. De ce fait, le résultat net ressort à 51 MDH, en appréciation de 14% par rapport à 2006. Le management de la société a ainsi décidé de proposer la distribution d’un dividende de 15 DH par action.