Ce qu’ont rapporté vos placements COMPTES SUR CARNET en 2011

Un taux de 2,99% au premier semestre et de 2,96% au second semestre 2011.

La rémunération des comptes sur carnet a titillé les 3% au cours de 2011, reflétant la quasi-stabilité qui marque les taux obligataires. Pour le premier semestre, elle a été de 2,99% avant de passer à 2,96% au titre du second semestre. Cette évolution s’explique, comme pour la rémunération du livret d’épargne nationale, par le comportement des taux obligataires. En effet, le taux des comptes sur carnet est indexé sur celui des bons du Trésor à 52 semaines au cours du semestre précédent, diminué de 50 points de base. Ce dernier a enregistré une baisse pendant les six premiers mois de l’année, ce qui explique le repli du taux des comptes sur carnet à la seconde moitié de 2011. Notons que ce taux est frappé d’un impôt de 30% retenu à la source par les banques. Durant les années 1990, il était à plus de 8% compte tenu du niveau de rendement élevé qu’offraient les bons du Trésor à l’époque. Depuis, il n’a cessé de baisser, au même titre que les taux obligataires, jusqu’à atteindre un plus bas de 2,15% en 2003.

Risque           l Nul
Rentabilité    l 2,96%
Fiscalité        l Retenue à la source de 30% au titre de la   TPPRF