Capital Invest lance un deuxième fonds

Baptisé Capital North Africa Venture, il est doté de 350 millions de dirhams.
Ce fonds se distingue du premier par son positionnement sur les opérations
de LBO.

Cinq ans après le lancement du premier fonds d’investissement dénommé Capital Morocco, la filiale de BMCE Capital, «Capital Invest», étoffe son portefeuille en la matière. Elle a lancé, lundi 30 janvier, son deuxième fonds de capital développement, baptisé «Capital North Africa Venture». Ce nouveau fonds vise les moyennes et grandes entreprises, d’une taille minimale de 50 millions de dirhams, qui évoluent sur le marché marocain, mais également sur les marchés algérien et tunisien.

D’un montant de 350 millions de dirhams, le nouveau fonds se positionne sur les opérations d’accompagnement en capital d’entreprises en croissance, et de LBO «Leverage By Out», terme anglo-saxon qui signifie l’acquisition par effet de levier d’entreprises en transmission.
Le fonds prévoit la réalisation d’une douzaine d’opérations avec des montants d’investissement unitaires compris entre 15 et 30 millions de dirhams, sur une période d’investissement de quatre années.
Ses promoteurs sont RMA Watanya, la BEI (Banque européenne d’investissement), Bio (institution financière de développement belge), Averroes Finance (fonds de capital investissement européen), CIC Finance (filiale du groupe Crédit Mutuel-CIC), et Sifem (fonds d’investissement suisse).

Capital North Africa Venture a une durée de vie de huit ans, dont les quatre premiers pour l’investissement. Le fonds vise un TRI (taux de rendement interne) moyen de 20%, ce qui correspond aux standards internationaux en matière de capital développement.

D’ores et déjà, deux dossiers ont été approuvés par le premier comité d’investissement du fonds, pour un montant de 50 millions de dirhams, et deux autres sont en cours d’étude pour un montant similaire.
Au total, Capital Invest gère aujourd’hui deux fonds d’une taille globale de 600 MDH, avec une structure de 6 personnes et un montant moyen d’investissement annuel de 70 millions de dirhams.