BMCE Bank obtient une notation Investment Grade par Moody’s…

BMCE Bank vient d’obtenir une notation Investment Grade sur ses dépôts bancaires en dirhams (long and short-term local currency deposit rating) de l’agence internationale moody’s. La note A3/P-2 (correspondant à cette catégorie de dépôts) attribuée à la banque la positionne comme étant la première et unique au Maroc à obtenir ce niveau de rating. Elle traduit la bonne qualité de ses crédits à long et à court terme, reflétant sa forte assise commerciale et sa bonne couverture par les provisions ainsi qu’un niveau adéquat de capitalisation et de liquidité, malgré un environnement économique national considéré par l’agence de notation comme volatil.
Cette notation permettra à BMCE Bank de mieux se conformer aux exigence de Bâle II lorsqu’elles entreront en vigueur, précise-t-on à la Banque.

…et décroche le titre de «Banque de l’année 2006 au Maroc»

BMCE Bank vient d’être élue «Bank of the year in Morocco» par The Banker Magazine du groupe Finacial Times. Ce prix décerné à la banque, pour la troisième fois consécutive et pour la cinquième fois depuis l’année 2000, témoigne de sa solidité financière renforcée et de son engagement dans des projets structurants, notamment son programme d’ouverture d’agences et sa stratégie de développement à l’international. La récompense salue également l’action de BMCE Bank en tant que banque socialement responsable à travers ses efforts de promotion de l’éducation dans le monde rural et de valorisation de son personnel.

Risma : résultats en hausse au troisième trimestre 2006

Risma a réalisé au 30 septembre 2006 des performances honorables. Evoluant dans un environnement de marché favorable, marqué par une hausse des arrivées de touristes au Maroc (5,1 millions au 30 septembre, +9%) et par une augmentation du nombre de nuitées dans les hôtels classés (12,7 millions, +5%). L’opérateur touristique a réalisé un chiffre d’affaires de 568 millions de dirhams, en progression de 18% par rapport au troisième trimestre 2005. Cette performance résulte également de la croissance du périmètre (+56 165 nuitées sur les hôtels ouverts en 2005) et de la progression de 11% du prix moyen par chambre.
Ainsi, l’Excédent brut d’exploitation (EBE) de la société a évolué de 33% pour s’établir à 146 millions de dirhams. Sa marge d’EBE s’est améliorée de 2,8 points à 26%.
Concernant son programme de développement, deux hôtels sont actuellement en cours de finalisation (Ibis Moussafir à Marrakech et à Sidi Maarouf) et trois autres sont en cours de construction (Ibis Moussafir et Novotel de Casa City Center ainsi que Sofitel Thalassa à Agadir).

La CTM retrouve sa rentabilité d’exploitation au 3e trimestre 2006

La CTM affiche des indicateurs d’activité et de résultat en nette amélioration au 30 septembre 2006. Son chiffre d’affaires s’est établi à 237,5 millions de dirhams, en hausse de 9,3% par rapport à la même période de l’année précédente. Cette performance est la résultante de la mise à niveau du parc autocars de la compagnie, de sa réorganisation opérationnelle et commerciale et de l’ouverture de 45 nouveaux points de vente. Et grâce à une maîtrise rigoureuse des charge (malgré la hausse des prix des entrants tels que le carburant et les traversées maritimes), le résultat d’exploitation de la société s’est hissé de 123% pour s’établir à 25,6 millions de dirhams.

Maghrebail émet 200 MDH de bons de sociétés de financement

Maghrebail vient d’émettre des BSF (Bons de sociétés de financement) pour un montant de 200 millions de dirhams, sur une maturité de 4 ans et à un taux de 3,79%. Suite à cette émission, l’encours de BSF de la société s’élève à 885 millions de dirhams, sur un plafond d’émission visé par le CDVM de 1,3 milliards de dirhams. A noter que l’absence de Maghrebail du marché primaire des BSF depuis novembre 2005, sa notoriété ainsi que l’amélioration de ses fondamentaux lui ont permis d’améliorer sa prime de risque de 25 points de base.