Banques : l’alourdissement du coût du risque continue de rogner les bénéfices

L’activité commerciale des banques se porte bien avec un chiffre d’affaires (produits d’exploitation) en progression de 9% à  39,70 milliards de DH.

Les banques de la cote opèrent dans un contexte mitigé. D’un côté les conditions du marché se sont améliorées avec un allègement continu du déficit de liquidité à environ 40 milliards de DH, soit près de la moitié du niveau atteint une année auparavant. D’un autre, la conjoncture économique semble toujours défavorable comme l’atteste la poursuite de la montée des créances en souffrance. En tout cas, l’activité commerciale des banques se porte bien avec un chiffre d’affaires (produits d’exploitation) en progression de 9% à 39,70 milliards de DH. S’inscrivant sur le même trend, les bénéfices se sont hissés de 7,6% pour s’élever à 5 milliards de DH. Ils auraient pu s’améliorer davantage si le coût du risque ne s’était pas autant aggravé. En effet, les banques ont accumulé des provisions de 4,9 milliards de DH, en hausse de 52% par rapport à l’année précédente. A ce titre, Attijariwafa bank a augmenté ses dotations de 61,4% à 1,6 milliard de DH, ce qui lui a coûté une progression de 1,8% seulement de son résultat net part du groupe pour atteindre 2,2 milliards de DH.

En revanche, malgré une augmentation du coût du risque de 84,4%, la BCP a pu augmenter son bénéfice net de 12,7% à 1,1 milliard de DH et ce, grâce à des performances commerciales en croissance de 13,4%. La BMCE, elle, a affiché un bénéfice en hausse de 51,7% à 901,5 MDH en dépit de l’alourdissement des provisions de 20,5% à 1 milliard de DH. CDM a réalisé un bénéfice quasi stable à 182,5 MDH (+0,8%) consécutivement à la légère hausse de son activité commerciale de 1,4% à 1,6 milliard de DH. Seule la BMCI a affiché un résultat net en baisse de 36% à 256,8 MDH en raison d’un coût du risque qui a plus que doublé, à 399 MDH. En face, le CIH qui a enregistré une nette amélioration de son coût du risque, passant de 30,6 MDH à -81 MDH, a totalisé un bénéfice final de 267,6 MDH, en hausse de 9,1%.