Attijariwafa bank initie ses clients au trading

Or, pétrole, devises, denrées… ils se sont pris au jeu du placement sur les marchés internationaux lors du «Market Challenge 2006».

Pari réussi pour l’équipe marché des capitaux d’Attijariwafa bank. Et pour cause, la première édition de leur «Market Challenge», organisée du 27 au 29 janvier à Marrakech, a été un succès total. Une expérience qui aura permis aux soixante participants (représentant 52 sociétés) non seulement de retrouver leurs interlocuteurs habituels, de bénéficier de trois séminaires de très grande qualité (voir encadré), mais aussi de vivre une expérience absolument excitante : remplacer les traders de la banque le temps d’une séance de bourse et s’exercer ainsi au trading sur différents produits. Concrètement, les participants ont été répartis par équipes. Chacune disposait d’un capital fictif de 50 millions de dollars à placer sur des compartiments aussi diversifiés que le marché de change (euro, dollar, yen), le marché de l’énergie (brent, crude oil, gasoil…), des métaux (or, argent, cuivre) et des denrées (blé, maïs, graines, huile et tourteaux de soja). Des informations d’importance variable étaient distillées à mesure que la séance avançait : commandes à l’industrie en Allemagne, stocks de pétrole aux Etats-Unis, dépenses de construction en Grande-Bretagne, dernières nouvelles de la Banque du Japon, alerte au tsunami… autant d’éléments qui devaient permettre aux participants de prendre des positions sur un marché ou sur un autre, sur un sous-jacent ou sur un autre.

Bref, les participants ont pu donner un sens financier au flot d’informations quotidiennes annoncées ici et là et ont compris le bien-fondé de la couverture contre les risques induits par ces événements et, parfois même, l’opportunité d’en tirer profit. Des arbitrages entre marchés et les bienfaits de la diversification ont été également mis en évidence.

La compétition a été forte et chaque équipe cherchait bien entendu à décrocher le seul prix prévu. A savoir une formation de quatre jours à Londres avec une visite de trois Bourses internationales : le LIFFE (London international financial futures exchange) où sont cotées les contrats à terme et d’options sur tous les sous-jacents «underlying assets» et qui est considéré comme le plus grand marché à terme européen ; l’IPE (International petroleum exchange) qui est spécialisé dans l’énergie et le LME (London metal exchange) qui, lui, est spécialisé dans les métaux (aluminium, cuivre, nickel, zinc, or, platine).

Ce prix a été remporté par une équipe composée de quatre personnes, représentant trois sociétés (Maghreb Steel, Settavex et Total Maroc).
Mais les autres équipes n’ont pas démérité. Elles ont toutes reçu un prix symbolique. Une manière pour Attijariwafa bank de signifier que tous ses clients étaient gagnants.