ADDOHA : un bénéfice net de plus de 2 milliards de DH prévu en 2011

Addoha a clôturé l’exercice 2009 avec des réalisations en deçà des attentes. Si son chiffre d’affaires consolidé a enregistré une hausse de 24,8%, à 6 milliards de DH, son résultat d’exploitation a accusé une baisse de 22%, à 1,55 milliard de DH, et son bénéfice net part du groupe un recul de 24%, à 878 MDH. Malgré cette dégradation, due à plusieurs facteurs opérationnels et non récurrents (Fadesa et prestigia notamment), les perspectives du groupe immobilier restent prometteuses. Tel est l’avis des analystes de BMCE Capital Bourse qui recommandent la valeur à l’achat en lui fixant un cours cible de 156 DH, contre un cours boursier de 116 DH à la clôture de la séance du 24 mai, soit un potentiel de croissance de 34,5%. Cet avis favorable est conforté par plusieurs indicateurs d’activité et programmes en cours du groupe.

D’abord, Addoha compte un portefeuille de 190 000 logements en cours de construction et de commercialisation, dont 78% de logements sociaux et intermédiaires, 14% de résidences principales de haut standing et 8% de résidences secondaires de haut standing. Dans le sillage de cette structure sécurisante, et ambitionnant de bénéficier des nouvelles mesures adoptées dans le cadre de la Loi de finances 2010 au profit des logements sociaux, Addoha a déjà soumis au gouvernement un programme de 120 000 unités sur la période 2010-2015. Le groupe pourrait également bénéficier d’une dérogation de rétroactivité sur les programmes de logements sociaux non conventionnés finalisés en 2009 mais dont les permis d’habiter ne seraient livrés qu’en 2010. Sur le haut standing, 3 000 unités commercialisées sous la marque Prestigia devraient être livrées entre fin 2010 et début 2012.

Il ressort de tous ces programmes un chiffre d’affaires sécurisé de 14,2 milliards de DH, contre 7,5 milliards au premier janvier 2009, correspondant notamment à 27 571 compromis de vente à fin 2009.

Concernant le projet de la station balnéaire de Saïdia, après la cession du troisième hôtel au coût de revient, le groupe compte procéder à la commercialisation des six îlots hôteliers à des investisseurs professionnels, la société n’ayant pas d’engagement de réalisation de nouveaux hôtels. En parallèle, Addoha entend procéder à une augmentation de capital afin d’accompagner le développement de ses activités et optimiser sa structure de financement.

Toutes ces prévisions d’activité devraient se traduire, sur un plan financier, par un chiffre d’affaires consolidé de 8,12 milliards de DH (+35%) et de 9,33 milliards (+15%) respectivement en 2010 et en 2011. Le résultat net part du groupe devrait quant à lui se monter à 1,66 milliard de DH en 2010 (+89,4%) et à 2,1 milliards en 2011 (+26,4%).